5 méthodes naturelles pour équilibrer son chakra racine

Vous cherchez un produit en relation avec cet article?

Cliquez sur une caractéristique ci-dessous pour découvrir tous les produits correspondant.

5 méthodes naturelles pour équilibrer son chakra racine

Le chakra racine est le chakra de base, le premier des 7 chakras principaux. C’est celui qui nous stabilise. C’est pourquoi le chakra racine est celui qui permet notre ancrage tout en assurant de garder les pieds sur terre. En équilibre, le chakra racine contribue à l’équilibre des 6 autres chakras. On considère d’ailleurs qu’un chakra racine fermé, bloqué ou en déséquilibre empêchera l’harmonie des chakras sacrés, du plexus, du cœur, de la gorge, du troisième œil et le chakra coronal.

De couleur rouge, le chakra sacré nous rappelle la terre, nos racines, nos valeurs et notre puissance tellurique. Le chakra racine est la porte d’entrée de la kundalini, l’énergie de vie sacrée, l’énergie divine provenant de la terre. L’équilibre du chakra sacré assure également une reconnexion à notre nature profonde et divine. D’ailleurs, un ancrage constant et équilibré permet de s’élever correctement dans les dimensions divines et spirituelles de l’être. 

Le chakra racine en bref

De son nom Muladhara, il est de polarité masculine. La fleur de Lotus qui le représente possède 4 pétales. Le 4 étant le chiffre de la stabilité et de l’ancrage. Situé au niveau du périnée, il s’associe à l’élément Terre. 

Le chakra racine rappelle l’enracinement, l’incarnation, l’acceptation, le sentiment de survie, la sécurité, le capital santé et l’instinct de survie.

Ce chakra nous assure d’exister dans la matière, d’être en vie et en sécurité dans un monde en constante évolution. Il rappelle également les besoins primaires du corps physique et la puissance du corps.

Pourquoi équilibrer le chakra racine ?

Lorsque le chakra racine n’est pas en harmonie, différentes problématiques apparaissent tant sur le corps physique que mental ou spirituel. 

Le corps physique pourrait s’exprimer avec des douleurs au niveau des pieds, des maux de dos ou encore de la constipation. L’anosmie (la perte d’odorat) serait également liée à un déséquilibre du chakra racine.

Les émotions sont également touchées lorsque ce chakra agit en disharmonie. Par exemple un manque de confiance en soi, des peurs paniques, la confiance en l’autre, en la vie, l’auto-jugement, le perfectionnisme, la jalousie, les colères, les dépendances, l’insécurité, la fuite, la peur du changement, etc. La liste est non exhaustive, car selon la personnalité et l’environnement de chacun, le chakra agira sur différentes sphères. La peur de l’abandon, par exemple, bien que lié à la petite enfance pourrait être travaillée en agissant sur l’énergie du chakra racine.

Dès lors, en développant un travail énergétique sur les chakras, il est tout à fait possible de retrouver une harmonie tant dans le corps physique qu’émotionnel.

Que faire pour équilibrer le chakra racine ?

Différentes méthodes existent pour équilibrer et harmoniser les chakras. Selon les croyances de chacun, l’envie et l’expérience, les pratiques pourront évoluer. L’important est d’être en phase avec la méthode choisie pour qu’elle relie le plus avec l’énergie personnelle.

Voici quelques solutions liées au développement personnel

Lâcher prise ;

Développer une confiance en soi et une estime de soi ;

Adopter un esprit d’équipe et se libérer de l’individualisme ;

Travailler son humilité ;

Apprendre la flexibilité ;

Gérer son stress.

Mais parfois, agir seul est complexe. Aussi, l’aide extérieure est souvent la bienvenue. Laissez-vous convaincre par les plantes et les pierres pour agir sur votre ancrage et l’équilibre de votre chakra racine.

Huile essentielle de patchouli pour l’ancrage

Avez-vous déjà senti le patchouli ? 

Souvent dispensé en bâtonnet d’encens, il existe également sous la forme d’une huile essentielle. De son nom latin « Pogostemon Cablin », son odeur est terreuse et musquée. En une simple olfaction, l’odeur du patchouli renvoie à la terre et aux énergies telluriques. L’ancrage et l’enracinement peuvent alors être travaillés par un travail d’olfactothérapie. En quelques méditations olfactives, le patchouli nous rappelle qui nous sommes et il nous renvoie à notre propre individualité. Les pieds sur terre, nous revenons rapidement à notre réalité intérieure.

Le patchouli est très utilisé en Inde où il fut jadis utilisé dans les peintures rituelles pour exprimer l’état d’une femme prête à enfanter. Le patchouli possède une histoire et son ancrage olfactif est très puissant. 

D’ailleurs, on adore son odeur ou on la déteste.

Huile essentielle de carotte, une racine qui stabilise

Daucus Carotta, l’huile essentielle de carotte, aide une personne perdue à trouver en elle toutes les ressources nécessaires à sa reconstruction. Stabilité, puissance et enracinement sont les maîtres mots de cette puissante odeur. Comme pour toutes les huiles d’ancrage, l’huile essentielle de carotte possède une odeur forte et prenante. Elle nous met rapidement en éveil comme un rappel vers un centrage de soi. 

Huile très féminine, elle est considérée comme une huile « semence » pour les femmes qui manquent de confiance en elles, en leurs potentiels ou qui ont des difficultés à agir. L’olfaction méditative avec une huile essentielle de carotte impose avec douceur pour guider vers un ancrage de paix envers soi.

La lithothérapie pour favoriser l’ancrage

D’autres huiles essentielles favorisent l’ancrage tel que le vetiver, le curcuma, la muscade, le poivre noir ou encore le tea tree. Mais les cristaux peuvent également agir pour enraciner une personne.  Les vertus énergétiques des pierres sont des compléments de qualité pour travailler sur les besoins physiques, émotionnels ou spirituels d’une personne.

Généralement, ce sont les pierres rouges, brunes ou noires qui sont le plus aptes à favoriser l’enracinement et l’ancrage. Par exemple le jaspe rouge, la tourmaline, l’obsidienne noire, l’œil de taureau, l’œil de fer ou encore l’aragonite et le quartz fumé. Toutes ces pierres semi-précieuses apportent l’énergie d’ancrage à la personne qui les utilise.

C’est en associant plusieurs méthodes d’ancrage que les effets pourront se développer. Néanmoins, une ouverture d’esprit et de conscience restent indispensables pour ancrer davantage l’énergie du chakra racine.

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr


Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle. Rédigé par un rédacteur scientifique pour le grand public, cet article présente l'état actuel des connaissances concernant le sujet abordé lors de sa mise à jour. Les progrès futurs en sciences pourraient rendre cet article partiellement ou totalement obsolète. Il ne doit pas être considéré comme une alternative aux recommandations de votre médecin ou pharmacien.