Orthosiphon : Bienfaits, utilisations et contre-indications

Orthosiphon : Bienfaits, utilisations et contre-indications

orthosiphon

L’orthosiphon (Orthosiphon stamineus) est une plante originaire de l’ Asie du Sud-Est (Indonésie), reconnue pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. Riche en principes actifs (tanins, potassium, flavonoïdes et saponines, entre autres), le thé de Java a fait l’objet de nombreuses études soulignant son potentiel pour le bien-être pour l’organisme.

Dans cet article, nous explorons les bienfaits de l’orthosiphon, en mettant un accent particulier sur les feuilles, utilisées traditionnellement pour promouvoir la santé rénale et urinaire, ainsi que pour leurs actions diurétiques et détoxifiantes.

  • Nom de la plante : Orthosiphon
  • Nom latin : Orthosiphon stamineus
  • Famille botanique : Labiacées ou Lamiacées
  • Autres noms : Thé de java, moustaches de chat, barbiflore

Composition de l’orthosiphon

En phytothérapie, on utilise principalement les feuilles de l’orthosiphon. Ces dernières contiennent une quantité significative de composants actifs contribuant à ses bienfaits pour la santé.

Parmi ces composants, on retrouve :

  • Des dérivés d’acide caféique sous forme d’esters caféiques, qui sont reconnus pour leurs propriétés antioxydantes.
  • Les flavonoïdes, également présents dans les feuilles, jouent un rôle crucial grâce à leurs effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire et leur capacité à réduire l’inflammation.
  • Les diterpènes dérivés du pimarane et les triterpènes libres contribuent à la puissance de son action diurétique.
  • Les tanins sont appréciés pour leurs propriétés astringentes et antioxydantes.
  • Les feuilles d’orthosiphon contiennent aussi des sels de potassium, favorisant l’élimination des liquides corporels ;
  • Ainsi qu’une quantité modérée d’huile essentielle, renforçant l’ensemble des principes actifs de la plante.

Bienfaits de l’orthosiphon

Usages reconnus

L’orthosiphon est utilisé en médecine ayurvédique depuis des siècles dans le traitement des infections urinaires. Son efficacité dans ce domaine est également reconnue par les instances européennes de santé.

L’Agence Européenne du Médicament (EMA) mentionne dans un rapport que l’orthosiphon est traditionnellement utilisé pour augmenter la production d’urine, facilitant ainsi l’élimination des toxines.

De son côté, la commission E allemande recommande l’orthosiphon pour le drainage des voies urinaires en cas d’infection ou d’inflammation.

L’Organisation Européenne de Coopération en Phytothérapie (ESCOP) partage une opinion semblable, soulignant son utilisation dans le traitement des troubles urinaires.

Propriétés diurétiques

Les vertus diurétiques de l’orthosiphon sont particulièrement remarquables. Cette plante favorise activement l’élimination de l’eau par les reins, facilitant ainsi le travail de la vessie et contribuant à lutter contre la rétention d’eau dans l’organisme. Ce processus est essentiel non seulement pour réguler le volume d’eau, mais aussi pour expulser les toxines accumulées dans le corps.

En plus de ses effets diurétiques, l’orthosiphon possède des vertus antilithiasiques significatives. Il aide à prévenir la formation de calculs rénaux en réduisant la concentration de cristaux d’acide urique et d’autres substances susceptibles de former des calculs.

Par cette action préventive, l’orthosiphon soutient le fonctionnement optimal des reins, contribuant à maintenir un système urinaire sain. Ces vertus font de l’orthosiphon un allié précieux dans la prévention et le soutien des problèmes urinaires et rénaux.

Propriétés cardiovasculaires

L’orthosiphon se distingue également par ses bienfaits pour le système cardiovasculaire. Grâce à son effet vasodilatateur, cette plante contribue à améliorer la circulation sanguine dans l’ensemble du corps. En favorisant une meilleure circulation, l’orthosiphon aide à réduire la pression artérielle, ce qui est particulièrement avantageux pour les personnes souffrant d’hypertension.

De plus, la présence de flavonoïdes dans ses feuilles soutient cette action, ces composés étant reconnus pour leur capacité à renforcer les vaisseaux sanguins et à optimiser la santé cardiaque.

En somme, l’utilisation régulière de l’orthosiphon dans le cadre d’un mode de vie sain peut contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires.

Propriétés hépatobiliaires

L’orthosiphon est également connu pour ses actions bénéfiques sur le système hépatobiliaire, c’est-à-dire sur le foie et la vésicule biliaire. Cette plante aide à stimuler la production de bile, essentielle pour la digestion et l’élimination des toxines. Ainsi, en favorisant une meilleure fonction biliaire, l’orthosiphon soutient le foie dans son rôle crucial de détoxification de l’organisme.

Son action anti-inflammatoire contribue également à prévenir les inflammations du foie et de la vésicule biliaire, améliorant ainsi le bien-être général du système digestif. Ces vertus font de l’orthosiphon un allié précieux pour maintenir une santé hépatique optimale.

Propriétés métaboliques

Les vertus métaboliques de l’orthosiphon font de cette plante un complément intéressant dans le cadre d’un régime alimentaire et pour la gestion du poids. En effet, l’orthosiphon a la capacité de réduire la sensation de satiété, permettant ainsi de limiter les apports caloriques au cours de la journée.

L’intégration de l’orthosiphon dans une routine alimentaire équilibrée, associée à une activité physique régulière, peut soutenir efficacement les objectifs maintien d’une bonne santé métabolique.

Propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et anti-infectieuses

Sur le plan anti-inflammatoire, l’orthosiphon joue un rôle important dans la réduction de l’inflammation au niveau cellulaire, ce qui est bénéfique dans le traitement des pathologies chroniques telles que l’arthrite ou les inflammations urinaires.

Les antioxydants présents, notamment les dérivés d’acide caféique et les flavonoïdes, protègent les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres, contribuant ainsi à la prévention du vieillissement cellulaire et de certaines maladies dégénératives.

L’orthosiphon manifeste une activité anti-infectieuse notable, particulièrement utile dans la lutte contre les infections bactériennes et fongiques. Cette triple action fait de l’orthosiphon un allié de choix pour soutenir le système immunitaire et promouvoir un état de santé global optimal.

Pathologies traitées par l’orthosiphon

En lien avec les pathologies rénales et des voies urinaires :

  • Troubles de l’élimination urinaire
  • Néphropathies
  • Colique néphrétique
  • Protection rénale, insuffisance rénale débutante
  • Micro lithiases rénales
  • Maladies inflammatoires des voies urinaires
  • Prévention et traitement des infections urinaires à Escherichia coli.
  • Rétention d’eau

En lien avec les pathologies métaboliques :

  • Hyperuricémie et maladie goutteuse
  • Insuffisance de sécrétion ou d’excrétion biliaire
  • Accompagnement des régimes amaigrissants et de la perte de poids
  • Rétention hydrosodée et cellulite
  • Syndrome métabolique et diabète de type 2
  • Polymédication

Utilisations de l’orthosiphon

Infusion

Pour préparer une infusion d’orthosiphon, versez de l’eau bouillante sur 1 cuillère à café de feuilles séchées par tasse ou une poignée de plante par litre d’eau. Laissez infuser pendant 5 minutes avant de filtrer.

Buvez 2 à 4 tasses de cette infusion par jour pour profiter pleinement de ses bienfaits.

Compléments alimentaires

L’orthosiphon est également disponible sous forme de comprimés ou de gélules. Suivez toujours les recommandations du fabricant concernant la posologie, généralement indiquée sur l’emballage du produit.

Orthosiphon : contre-indications

Bien que l’orthosiphon soit bénéfique pour de nombreuses conditions de santé, il est important de prendre en compte certaines précautions pour éviter des effets indésirables. L’orthosiphon est contre-indiqué :

  • En cas d’hypersensibilité connue aux substances actives présentes dans l’orthosiphon.
  • Pendant une crise néphrétique, mais peut être envisagée après stabilisation de la condition.
  • Chez les femmes enceintes et allaitantes en raison du manque d’études confirmant sa sécurité dans ces situations.
  • Chez les enfants de moins de 18 ans, faute d’études suffisantes sur cette tranche d’âge.

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Orthosiphon : effets secondaires

L’orthosiphon est une plante relativement sûre, avec aucun effet secondaire majeur connu à ce jour lorsqu’elle est consommée dans les doses recommandées.

Comme pour tout complément, il est conseillé de respecter les dosages suggérés et de consulter un professionnel de santé en cas de doute ou de conditions médicales particulières.

Le saviez-vous ?

L’orthosiphon, souvent surnommé « moustaches de chat » ou « thé de Java », séduit l’occident depuis des siècles. Importée du Sud-Est asiatique, où elle est utilisée depuis des millénaires pour ses propriétés médicinales, cette plante a rapidement trouvé sa place dans les jardins et les pharmacopées européennes.

Au XIXème siècle, un botaniste britannique en voyage en Asie fut tellement impressionné par les vertus de l’orthosiphon qu’il décida d’en rapporter quelques spécimens en Angleterre. C’est ainsi que l’orthosiphon commença à être étudié par les scientifiques occidentaux, marquant le début de son histoire européenne.

Dans les médecines traditionnelles telles que l’Ayurvéda, on l’utilise depuis longtemps pour lutter contre les troubles rénaux et les affections cardiaques. Elle est aussi utilisée pour son action bénéfique sur la vessie, notamment pour augmenter le volume des urines.

Quelle est la description botanique de l’orthosiphon ?

Originaire de Malaisie, l’orthosiphon se trouve principalement dans les régions tropicales et subtropicales, notamment dans le Sud-Est asiatique. La Malaisie et l’ Indonésie, en particulier l’île de Java, sont réputées pour leurs cultures d’orthosiphon, d’où son surnom populaire de « thé de Java ».

C’est une plante vivace appartenant à la famille des Lamiacées qui prospère dans des zones humides, souvent trouvée le long des cours d’eau, aux abords des marais et dans des zones où l’eau est abondante et le sol est constamment hydraté. On la trouve désormais en Amérique centrale et en Guyane.

L’orthosiphon mesure généralement entre 30 à 60 cm de hauteur, mais dans des conditions idéales de croissance, il peut atteindre jusqu’à 2 mètres. Ses feuilles sont disposées de façon opposée et se caractérisent par une structure entière, irrégulièrement dentée, et sont courtement pétiolées. Le limbe des feuilles de l’orthosiphon présente une forme ovale à losangique, et est légèrement pubescent sur la face intérieure.

Elles possèdent une nervation pennée de couleur violacée, qui contraste avec leur couleur vert plus clair sur la face inférieure et dégagent une odeur légèrement aromatique.

Les fleurs de l’orthosiphon, de couleur blanche ou lilas, présentent un calice en forme de cloche (campanulé) et une corolle caractérisée par un long tube. Elles sont dotées de 4 étamines filiformes. La taille des fleurs peut atteindre jusqu’à 3 cm de long, soit deux fois plus que celle de la corolle.

Cette dimension remarquable des étamines, s’étendant bien au-delà de la corolle, est à l’ origine du surnom populaire : « moustaches de chat », qui souligne l’aspect unique et curieux des fleurs de l’ orthosiphon.

Où trouver de l’orthosiphon ?

Si vous souhaitez vous soigner naturellement par les plantes médicinales, vous pouvez récolter l’ orthosiphon au printemps. Pour plus de facilité, vous pouvez également vous le procurer en herboristerie.

À l’herboristerie du Valmont, nous proposons l’ orthosiphon en plante séchée (feuille coupée) pour la préparation de tisanes, de baumes ou onguents thérapeutiques ou autres préparations médicinales.

Culture de l’orthosiphon

La culture de l’orthosiphon dans votre jardin est tout à fait possible, à condition de fournir à la plante un environnement qui imite son habitat naturel. Préférez un sol bien drainé, riche en matières organiques, avec une exposition ensoleillée à mi-ombragée. Cet équilibre assure une croissance saine.

L’orthosiphon apprécie les arrosages réguliers, notamment pendant les périodes de sécheresse, mais sans excès pour éviter le pourrissement des racines. En climat tempéré, il est préférable de cultiver l’orthosiphon en pot afin de le rentrer durant l’hiver, car il ne supporte pas le gel.

En respectant ces conditions de culture, vous pourrez profiter des vertus thérapeutiques de l’orthosiphon directement depuis votre jardin.

Foire aux questions

Est-ce que le thé de java fait maigrir ?

Le thé de Java, ou orthosiphon, ne fait pas littéralement maigrir. Cependant, l’orthosiphon est une plante aux vertus diurétiques et métaboliques qui peuvent s’avérer utiles dans le cadre d’un régime amaigrissant.

En favorisant l’élimination rénale de l’eau, le thé de Java aide à lutter contre la rétention d’eau et peut contribuer à une sensation de légèreté. Toutefois, il est important de souligner que ce n’est pas un remède miracle.

Pour obtenir des résultats significatifs en matière de perte de poids, l’utilisation des plantes comme l’orthosiphon doit être accompagnée d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique régulière.

Quand prendre de l'orthosiphon ?

Dans cet article, nous avons vu que l’orthosiphon peut être très bénéfique pour la santé, notamment pour le système urinaire. Il est particulièrement intéressant de prendre le thé de Java sous forme de tisane ou de gélules lorsqu’on souhaite favoriser l’élimination rénale de l’eau.

En effet, sa capacité à stimuler l’excrétion urinaire aide au bon fonctionnement des reins et de la vessie. Ce processus est essentiel pour maintenir un équilibre hydrique sain.

Où acheter de l'orthosiphon de qualité ?

Pour acheter de l’orthosiphon de qualité, ainsi que d’autres produits naturels issus des médecines douces et traditionnelles, l’Herboristerie du Valmont est votre destination idéale.

En visitant notre magasin ou notre site web, vous découvrirez un large choix de produits naturels soigneusement classés et décrits, facilitant l’ajout à votre panier de ce précieux orthosiphon à un prix compétitif.

Chez l’Herboristerie du Valmont, nous sommes dédiés à promouvoir le bien-être au naturel, vous assurant ainsi des produits authentiques et efficaces pour votre santé et votre équilibre.

Dans quelle mesure cet article a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 4.7 / 5. Décompte des votes : 3

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article.

Découvrez nos autres articles au sujet Orthosiphon

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr

Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle.

Virginie Missiaen, Herboriste Naturopathe

Virginie une herboriste passionnée diplômée de l'IFAPME et naturopathe dévouée.

Après avoir obtenu son diplôme d'Herboriste à Bruxelles en 2010, c'est en 2011 que Virginie a concrétisé sa passion en fondant l'Herboristerie du Valmont. Par la suite Virginie n'a pas cessé de se former. Elle a suivi des formations complémentaires à l'École des plantes de Lessines, a étudié la naturopathie à l'Institut d'Hygiène et de Médecine Naturelle et s'est formée à la transformation des PPAM.

Avec son expertise et sa passion Virginie apporte une touche personnelle à tout ce qu'elle entreprend. Son amour pour les plantes médicinales et l'herboristerie est contagieux et elle est fière de partager cette passion avec tous ceux qui cherchent à découvrir les merveilles de la nature.

Retour en haut