Partout en France Herboristerie du Valmont livre vos Plantes en Vrac Bio et produits de Phytothérapie, que vous soyez à Paris, Lyon, Grenoble, Bordeaux ou Marseille. Le Bien-Être Naturel Qualité Herboristerie !

Vivre plus longtemps avec de la vitamine D

Vivre plus longtemps avec de la vitamine D

Publié le : 07/12/2014 09:28:44

Des chercheurs du King College de Londres ont trouvé une relation entre des niveaux élevés de vitamine D et un vieillissement plus lent. Les résultats de l’étude montrent que les personnes ayant des niveaux élevés de vitamine D vieillissement plus lentement que ceux qui ont des niveaux inférieurs. L’étude conclu sur un effet bénéfique potentiel de la vitamine D sur les maladies liées au vieillissement et à la dégénérescence.

Vitamine D

Bon pour les os, le système immunitaire et plus….

Lumière du soleil indispensable…

La production de vitamine D par le corps grâce à une exposition au soleil se déroule principalement d’avril à octobre, se sont en effet les rayons ultraviolets qui sont nécessaires pour activer les précurseurs présentes au niveau de la peau, d’où son surnom de « vitamine soleil ». On estime que l’exposition quotidienne du visage et des mains pendant 10 à 15 minutes, au cours de l’été, et dans des conditions d’ensoleillement optimales, permet la synthèse d’une concentration suffisante de vitamine D pour les besoins quotidiens. Mais attention, la capacité à fabriquer de la vitamine D diminue avec l’âge de 70 %.

Rôle de la vitamine D

La vitamine D est essentielle pour la minéralisation du squelette et est importante dans la prévention de l’ostéoporose. La vitamine D est également importante pour l’immunité, elle aide les cellules à une différenciation adéquate et est nécessaire pour la production d’insuline. Plusieurs études récentes montrent que la vitamine D protège également de la cancérogenèse et de diverses maladies auto-immunes.

Personnes à risques

Dans la pratique, il est très difficile pour beaucoup de gens d’avoir un apport suffisant en vitamine D.

Les groupes particulièrement à risque de carence en vitamine D sont:

  • les personnes âgées, 
  • les prématurés, 
  • les enfants, 
  • les femmes enceintes et allaitantes,
  • les personnes souffrant d’obésité, 
  • les personnes ayant la peau foncée, 
  • les gens qui sortent peu ou portent des vêtements couvrant
  • les végétaliens peuvent présenter des risques de carence car leur alimentation fournit peu de vitamine D, 
  • les personnes souffrant de certains troubles de l’absorption intestinale peuvent rencontrer un déficit en vitamine D,
  • en particulier les personnes souffrant d’une mauvaise digestion des graisses : en cas de maladies hépatiques ou biliaires, la maladie de Crohn, Colitis ulcerosa, coéliaque…

Parmi les jeunes adultes sains, un tiers présente une insuffisance en vitamine D. Et près de la moitié de tous les plus de 65 ans dans notre région souffre d’une carence en vitamine D.

La supplémentation

Des spécialistes ont conclu à l’unanimité que la dose journalière recommandée doit être augmentée, de 200UI à 1000 UI au minimum (la vitamine D peut être nocive à partir de 50.000 UI).

La vitamine D est utile dans…

Prévention et traitement de l’ostéoporose:

De nombreuses recherches attestent de l’efficacité de l’association vitamine D/calcium pour prévenir l’ostéoporose et ralentir sa progression chez les personnes de plus de 50 ans, notamment les femmes post-ménopausées.

Prévention du cancer:

Des essais in vitro et sur animaux ont montré que la vitamine D, plus particulièrement la forme hormonale active (calcitriol), a des effets préventifs contre le cancer et retarde la progression des tumeurs cancéreuses.

Prévention du diabète de type 1:

Plusieurs études témoins ont montré qu’une supplémentation en vitamine D durant la grossesse et la petite enfance est associée à un risque moindre de cette maladie.

Prévention du diabète de type 2:

On pense que la vitamine D joue un rôle important dans cette maladie car elle influence la sécrétion d’insuline et la résistance à l’insuline, ainsi que l’inflammation.

Prévention de certaines maladies auto-immunes:

La forme active de la vitamine D possède une action immunomodulatrice.

Prévention des troubles cardiovasculaires:

La vitamine D joue plusieurs rôles importants au niveau de la santé cardiovasculaire :

  • Réduction de l’inflammation
  • De la calcification des vaisseaux
  • De la tension artérielle
  • ….
La vitamine D joue aussi un rôle important sur la stimulation de l’immunité:

Au cours de plusieurs essais cliniques avec placebo récemment publiés (2010 et 2011), une supplémentation en vitamine D a permis à :

  • Réduire l’incidence de la grippe saisonnière chez des enfants de 6 ans à 15 ans (1 200 UI par jour durant 4 mois)
  • Réduit légèrement l’indice des infections respiratoires chez de jeunes hommes (400 UI par jour durant 6 mois)
  • Augmenté la réponse immunitaire de sujets qui se sont vacciner contre le tétanos (2 000 UI par jour durant 10 semaines précédant la vaccination)
  • Réduit le nombre de rechutes de pneumonie chez des enfants de 1 mois à 36 mois (une dose unique massive de 100 000 UI)
  • Quelle forme de vitamine D choisir ?
  • La Vitamine D3 ou cholécalciférol (la forme « animale » de la vitamine D, comme celle d’origine humaine) est 87 % plus efficace que la vitamine D2 ou ergocalciférol (la forme végétale de la vitamine) pour la hausse du taux sanguin en vitamine D. La vitamine D2 se conserve moins longtemps et se lie moins bien aux protéines porteuses dans le sang.
  • La vitamine D3 est sujette à l’oxydation ; c’est pourquoi, il vaut mieux qu’un complément alimentaire contienne un antioxydant tel que la vitamine E (d-alphatocoférol) naturelle pour le protéger.
  • Comment doser la vitamine D3 ? 
  • Vous ne connaissez pas votre taux sanguin et ne pouvez-as le faire mesurer immédiatement :
  • Un dosage quotidien de 2000Ui durant l’année est une bonne règle de base et peut avoir lieu sans surveillance médicale
  • Un dosage quotidien de 2500 UI (pendant les mois d’été) à 5000 UI (les mois d’hiver) est sans risque pour un adulte qui vit dans un climat modéré.

Vous connaissez votre taux sanguin :

  • En cas de carence (en dessous de 75 nml/L) : le dosage cumulatif nécessaire pour complèter le manque en vitamine D est : Vitamine D(en UI) = 40 (75 – taux sanguin à 25 hydroxyvit D) x poids corporel (en Kg), en administrer p. ex. en une semaine ; ensuite, maintenir un dosage d’entretien comme ci-dessus,
  • En cas de taux sanguin entre 75 et 150nmol/L :1000 à 2000UI/jour
  • Nourrissons : 400UI/Jour
  • Enfants à partir d’un an : 1000UI/jour
  • Femmes enceintes : 2000 à 4000 UI/jour, femmes qui allaitent : 6000UI/jour
  • Personnes âgées dans la prévention de fractures osseuses à cause d’ostéoporose ; min 1000 IU/jour, de préf. 2000 IU/jour
  • Pour améliorer l’immunité : min 1000UI/jour, de préférence 2000 UI/jour
  • Les personnes à la peau foncée dans un climat modéré : 4000 UI/jour
  • En cas d’utilisation de statines qui réduisent le cholestérol : 2500 UI/jour (été), 5000 UI/jour (hiver)
  • Pour une prévention particulière d’affections telles que le cancer du sein et de l’intestin, sclérose en plaque et diabète de type 1 (sous suivi médical) :4000 UI/jour à 8000 Ui/jour.

Partager ce contenu