Le Magnésium à quoi il sert ?

Vous cherchez un produit en relation avec cet article?

Cliquez sur une caractéristique ci-dessous pour découvrir tous les produits correspondant.

Le Magnésium à quoi il sert ?

Le magnésium réduit les effets néfastes du stress :

Lorsque nous sommes confrontés à une situation stressante, l'organisme secrète du cortisol, une substance qui provoque un certain nombre de réactions particulièrement néfastes au cours desquelles le système cardio-vasculaire est sévèrement sollicité (augmentation de la tension artérielle par exemple), le système immunitaire est déprimé, ce qui entraîne une diminution de la résistance de l'organisme aux infections. Si cet état de stress perdure ou se produit trop fréquemment, les conséquences sur la santé peuvent être très sérieuses. C'est, hélas, trop souvent le cas aujourd'hui. Or, le Magnésium réduit la montée du cortisol et, de cette façon, nous protège des effets dangereux du stress. Cependant, tout stress provoque une fuite urinaire du Magnésium, ce qui entraîne un cercle vicieux dont on ne peut sortir qu'en apportant des quantités suffisantes et proportionnelles au stress auquel chaque organisme est soumis. 

Le magnésium améliore l'équilibre psychique et émotionnel :

Le Magnésium est l'un des aliments principaux de la cellule nerveuse, donc de l'équilibre nerveux. Sa carence entraîne une grande nervosité, irritabilité, anxiété, troubles du sommeil, déprime… C'est un calmant naturel dont la carence augmente considérablement notre sensibilité. De plus, le Magnésium est une source essentielle d'énergie. Il permet donc, à la fois, de mieux résister au stress, d'augmenter notre tonus et de lutter contre la fatigue. 

Le magnésium aide à fixer le calcium :

Pour la santé osseuse et minérale en général c'est la carence en Magnésium qui est importante car c'est de lui dont dépend la fixation du Calcium. Il semble en effet qu'un manque de Magnésium modifie et perturbe l'assimilation du Calcium. Il se produit alors des dépôts anarchiques de calcium dans les tissus qui n'en ont pas besoin, telles les artères, les reins et certains viscères, qui perdent ainsi leurs fonctionnalités. 

Le magnésium stimule les défenses naturelles :

De nombreuses observations et expérimentations cliniques s'accordent pour démontrer l'influence positive du magnésium sur l'amélioration des défenses de l'organisme. 

Le magnésium maintient les vaisseaux en bon état. Le Magnésium réduit les dépôts de cholestérol sur les parois artérielles et limite la formation de caillots constitués de lipides, mais aussi de minéraux, dont le Calcium. 

Les carences sont fréquentes:

Malheureusement, l'alimentation contemporaine est considérablement appauvrie en Magnésium : utilisation d'engrais, raffinage des céréales, emploi de certaines substances dans les légumes surgelés…mais aussi, consommation excessive de calcium, protéines, sucre et alcool. Sans parler des femmes soucieuses de leur ligne car, bien souvent, les aliments riches en Magnésium sont également parmi les plus caloriques. On considère que 80 % de la population est carencée en Magnésium.

Il apparaît donc nécessaire de se complémenter en ce précieux minéral. 

Le docteur PICARD, promoteur de l'oligothérapie ne disait-il pas : « …la seule contre-indication du Magnésium est de ne pas en prendre suffisamment… ». 

Découvrez nos autres articles au sujet du Stress - Nervosité, du Magnésium (Mg)

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr


Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle. Rédigé par un rédacteur scientifique pour le grand public, cet article présente l'état actuel des connaissances concernant le sujet abordé lors de sa mise à jour. Les progrès futurs en sciences pourraient rendre cet article partiellement ou totalement obsolète. Il ne doit pas être considéré comme une alternative aux recommandations de votre médecin ou pharmacien.