Les plantes adaptogènes sont-elles réellement efficaces contre le stress ?

Vous cherchez un produit en relation avec cet article?

Cliquez sur une caractéristique ci-dessous pour découvrir tous les produits correspondant.

Les plantes adaptogènes sont-elles réellement efficaces contre le stress ?

« Comment en suis-je arrivé là ? »

C’est la question qu’on se pose tous lorsque l’état d’épuisement frappe à notre porte. Petit à petit, de situations de stress en situations de stress, on se laisse envahir par un sentiment plus grand, celui de l’adaptabilité. Comment le corps réussit-il à résister à un stress cumulé et croissant ? Comment s’adapte-t-il ?

Le corps réagit au stress selon un processus évolutif de 3 étapes : 

L’alarme qui indique que le corps doit changer d’attitude, stopper ou ralentir ;

La résistance, c’est un corps qui lutte pour ne pas sombrer ;

L’épuisement est l’étape ultime, celle où les réponses du corps ne sont plus maîtrisées.

Lorsque le corps n’a plus aucune résistance au stress, il s’affaiblit, il s’éteint. Dès lors, divers maux ou maladies s’insèrent dans cette vie de pression malsaine. Plusieurs solutions existent pour retrouver une harmonie : 

Séances de relaxations ;

Sophrologie ;

Compléments alimentaires dont le magnésium ;

Diffusion d’huiles essentielles apaisantes et calmantes ;

Méditation de pleine conscience ;

Activité physique ;

Etc.

Mais, bien que le corps ait prioritairement besoin de repos, il a également besoin d’un coup de pouce pour retrouver l’énergie qui fait défaut.

Les plantes adaptogènes sont dès lors des alliés indispensables pour lutter contre le stress.

Que sont concrètement les plantes adaptogènes ?

Les plantes adaptogènes sont des remèdes végétaux très anciens. Ce sont des plantes qui rééquilibrent l’organisme sans le stimuler. En effet, certaines plantes ont des vertus énergisantes qui peuvent conduire la personne dans une énergie trop intense. Avec les plantes adaptogènes, aussi appelés toniques supérieurs en médecine chinoise, le corps retrouve son équilibre et son harmonie intérieure.

Comme leurs noms l’indiquent, ces plantes permettent à l’organisme de s’adapter en toute circonstance. Alliées des glandes surrénales, les plantes adaptogènes améliorent le niveau d’énergie et permettent également un meilleur sommeil réparateur, inducteur d’une meilleure vitalité.

Bien qu’elles ne fassent pas de miracles, les plantes adaptogènes sont réellement efficaces contre le stress.

Voyons quelques exemples : 

Ashwagandha - Withania somnifera - Ginseng Indien

Cette plante médicinale ancestrale a pour vertu d’apaiser les périodes de stress qui sont fortement soumises à des expressions fortes comme l’irritabilité ou l’anxiété. Lorsque tout agace ou énerve, l’ayurvéda propose ce ginseng indien capable de calmer et d’apaiser toutes les tensions.

En tant que tonique général doux, l’ashwagandha fortifie l’organisme en douceur tout en diminuant les sensations de fatigue intense. Une cure de quelques semaines procure un bien-être à l’organisme et assure une meilleure réponse face aux évènements stressants.

Notez également que cette plante possède des vertus aphrodisiaques qui normalisent les fonctions sexuelles et augmentent la libido. En effet, en période de stress intense, il arrive que l’énergie sexuelle diminue.

Rhodiola - Rhodiola rosea - Rhodiole - Orpin rose

Plante adaptogène majeure, la rhodiola équilibre le corps et permet une adaptation générale. Dès lors, le corps s’adapte plus facilement et propose une réponse immunitaire indispensable lorsque l’organisme est affaibli par une situation d’épuisement ou un burn-out.

Très active au niveau de la mémoire, la rhodiola agit sur la capacité intellectuelle et la vivacité d’esprit. Dès lors, on considère cette plante adaptogène comme utile pour les étudiants en blocus qui vivent un stress intense.  

De plus, grâce à ses principes actifs, elle régule le taux d’hormones dans l’organisme empêchent une dégradation des hormones positives au bien-être.

Schisandra - Schizandrae chinensis - Wu Wei Zi - Fruit aux cinq saveurs

Voici une baie adaptogène pas comme les autres. 

En effet, le schisandra agit de manière douce sur les glandes surrénales pour accompagner les organismes épuisés par un stress très intense sur le long terme. Aussi, elle permet d’augmenter l’acuité intellectuelle si elle est prise en longue cure. D’ailleurs, les plantes adaptogènes fonctionnent sur le long terme. Une cure se veut plus ou moins longue pour une action profonde et efficace dans le temps.

Son nom d’origine signifie fruits aux cinq saveurs. Cela implique qu’elle possède les propriétés thérapeutiques des 5 goûts, à savoir : amer, sucré, doux, salé et piquant. Dans la médecine traditionnelle chinoise, chaque goût possède un potentiel curatif. Dès lors, on comprend facilement la puissance thérapeutique du schizandra.

D’autres plantes sont adaptogènes, telles que : 

  • Le reishi ;
  • Les baies de goji ; 
  • L’eleuthérocoque ;
  • Le codonopsis ;
  • L’astragale ;
  • Etc.

Les plantes adaptogènes sont de merveilleuses alliées pour retrouver force et vitalité tout en conservant un équilibre. Effectivement, elles ne forcent pas l’organisme, elles lui donnent simplement l’élan pour aller mieux. De plus, elles agissent sur le long terme. Cependant, une cure de plusieurs semaines est nécessaire pour apercevoir tous les bienfaits des plantes. 

Bien souvent associés en synergie dans des complexes phytothérapeutiques, les plantes adaptogènes doivent respecter une posologie précise. En effet, ces plantes légendaires possèdent des principes actifs puissants qu’il est indispensable de comprendre. C’est pourquoi les herboristes les manipulent avec sagesse et savoir depuis la nuit des temps.

Des preuves cliniques très convaincantes concernant l’efficacité des adaptogènes ont été observées dans des études en lien avec leurs effets neuro-protecteurs et sur les fonctions cognitives en cas de fatigue ainsi que dans les états d’asthénie et de dépression.

Bonne cure !

Découvrez nos autres articles au sujet de l'Ashwagandha (Ginseng Indien), de la Rhodiola Rosea, du Stress - Nervosité

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr


Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle. Rédigé par un rédacteur scientifique pour le grand public, cet article présente l'état actuel des connaissances concernant le sujet abordé lors de sa mise à jour. Les progrès futurs en sciences pourraient rendre cet article partiellement ou totalement obsolète. Il ne doit pas être considéré comme une alternative aux recommandations de votre médecin ou pharmacien.