Rhodiola : Bienfaits, utilisations et contre-indications

Rhodiola : Bienfaits, utilisations et contre-indications

rhodiola

La Rhodiola, souvent appelée rhodiola rosea de par sa couleur rose, est une plante médicinale aux multiples bienfaits. Utilisée depuis des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise et russe, notamment en Sibérie, elle gagne aujourd’hui en popularité en tant que complément alimentaire pour ses propriétés adaptogènes et ses fonctions anti-stress.

Dans cet article, nous allons explorer les propriétés de la Rhodiola, ses modes d’utilisation et ses potentielles contre-indications.

Découvrez ce que cette fameuse racine dorée peut contribuer à votre bien-être de façon douce et naturelle.

  • Nom de la plante :  Rhodiole ou Rhodiola
  • Nom scientifique :  Rhodiola rosea
  • Famille botanique : Crassulacées (Crassulacaeae)
  • Autres noms : Orpin rose, rhodiole rougeâtre, racine dorée, racine d’or, racine arctique, ginseng de la toundra

Bienfaits et propriétés

Pour comprendre les bienfaits de la rhodiola rosea, il faut savoir que c’est une plante adaptogène qui aide l’organisme à s’adapter naturellement au stress environnemental. Elle contient des principes actifs tels que la rosavine et la rosarine, des flavonoïdes, des monoterpènes, des tanins, des triterpènes et de l’acide phénolique qui ont fait l’objet de nombreuses études.

Elle est reconnue pour sa capacité à soulager les symptômes du stress mental et physique tels que la fatigue et la sensation de faiblesse. Naturellement, ces bienfaits permettent de lutter contre l’anxiété et contre le stress.

Grâce à ses principes actifs, la rhodiole permet d’améliorer la performance physique, contribuant ainsi à la longévité. Sa richesse en antioxydants joue un rôle crucial dans l’amélioration des facultés cognitives, notamment la mémoire.

Elle est réputée pour ses vertus neuroprotectrices, antidépressives, et antifatigue. Sa capacité à stimuler le système nerveux central fait d’elle une alliée précieuse pour la santé mentale.

Système nerveux central

La rhodiola rosea renforce le système nerveux central en améliorant les capacités intellectuelles, ce qui peut être particulièrement bénéfique pour les personnes engagées dans des tâches nécessitant une grande concentration mentale.

Ses propriétés antioxydantes et neuroprotectrices offrent une protection contre les pathologies neurodégénératives, en prévenant le dommage oxydatif et en favorisant la santé neuronale.

La plante présente des propriétés antidépressives et antipsychotiques, ce qui en fait une option naturelle pour soutenir l’équilibre émotionnel. Elle entraîne également une réduction de la fatigue psychique, aidant à combattre les effets du stress et de l’épuisement.

En outre, vertus anxiolytiques de la rhodiole peuvent aider à atténuer les sentiments d’anxiété, favorisant ainsi un effet positif sur le bien-être général.

Performances physiques

La rhodiola est une plante reconnue pour son aide à l’effort physique et à l’augmentation de l’endurance et de la résistance musculaire. Elle permet de réduire la fatigue physique associée à un effort intense et prolongé, en optimisant l’utilisation de l’oxygène par les muscles.

Ses vertus antioxydantes entraine sa capacité à réduire le stress oxydatif est particulièrement bénéfique pour les athlètes, car elle protège les cellules contre les dommages liés à l’exercice intense.

Par ailleurs, elle améliore les mécanismes de défense antioxydants de l’organisme en stimulant la production de certaines enzymes clés. Ses principes actifs confèrent une meilleure résistance face à l’effort et favorise une récupération plus rapide après l’exercice.

Système endocrinien

La rhodiola rosea joue un rôle significatif dans la régulation du système endocrinien. Elle favorise le retour des règles en cas d’aménorrhée, rétablissant ainsi l’équilibre hormonal chez les femmes.

Cette plante est bénéfique pour les femmes souffrant de troubles menstruels, car elle régule le cycle menstruel et peut améliorer la fécondité en augmentant le nombre de follicules ovariens disponibles pour l’ovulation.

De plus, la rhodiola rosea a une action bénéfique sur la fonction sexuelle, augmentant la libido et améliorant la performance sexuelle. C’est-à-dire : un point avantageux pour les personnes souffrant de dysfonction sexuelle liée au stress ou à d’autres facteurs.

Système cardio-vasculaire

La rhodiola rosea a un potentiel antihypertenseur, bénéfique pour le système cardio-vasculaire. Elle aide à réguler la pression artérielle, prévenant ainsi l’hypertension et les maladies cardiaques graves.

De plus, elle prévient l’athérosclérose en limitant le dépôt de plaques graisseuses sur les artères. La rhodiola favorise ainsi la longévité du cœur et du système cardio-vasculaire.

Protection du foie

Les principes actifs de la rhodiola rosea offre une action hépatoprotectrice importante, contribuant à la fonction optimale du foie. Elle aide à réguler les valeurs de l’urée et de la bilirubine, deux indicateurs clés de la fonction hépatique.

En régulant leurs niveaux, la rhodiola contribue à prévenir les maladies du foie et favorise le bien-être intestinal.

Vertus immunomodulatrices et anti-inflammatoires

La rhodiola rosea possède des effets immunomodulatrices qui améliorent la capacité de l’ organisme à se défendre contre les maladies. Elle renforce le système immunitaire en stimulant la production de cellules immunitaires, ce qui contribue à une meilleure résistance aux infections.

Ses effets anti-inflammatoires aident à réduire l’inflammation dans l’organisme, ce qui peut être particulièrement bénéfique pour les personnes souffrant de maladies inflammatoires chroniques.

Pathologies traitées par la rhodiola

Grâce à ses propriétés adaptogènes sur le système nerveux central :

  • stress, état anxiodépressif, fatigue, pression artérielle élevée ;
  • fatigue mentale, difficultés de concentration et d’apprentissage ;
  • troubles de l’ humeur ;
  • comportements addictifs ;
  • surmenage physique, burn out, fatigue chronique ;
  • fatigue liée aux troubles du sommeil ;
  • maladies neurodégénératives et cérébrovasculaires (prévention).

Grâce à ses bienfaits sur les performances physiques :

  • préparation physique et sportive ;
  • récupération suite à un effort physique ;
  • asthénique physique et sexuelle.

Grâce à ses vertus anti-inflammatoires, immunomodulantes et cytoprotectrices :

  • baisse des capacités immunitaires et anti-infectieuses ;
  • accompagnement des thérapies anticancéreuses.

Utilisations de la rhodiola

Tisane de rhodiola (racine ou poudre)

Pour bénéficier des effets de la rhodiola rosea, il est recommandé de consommer entre 350 à 550 mg/jour de poudre de racine pendant une cure de 7 jours, suivie de 7 jours de pause. Pour les efforts sportifs, il est conseillé d’augmenter la dose.

Pour préparer la tisane, vous pouvez l’incorporer dans un lait végétal gras (par exemple, le lait d’amande) tiède. Buvez 1 à 3 tasses dans la journée. Si vous éprouvez des difficultés d’endormissement, évitez d’en prendre le soir.

Complément alimentaire

Les compléments peuvent se présenter sous différentes formes : extrait de plante fraîche, extrait sec standardisé ou poudre. Ils sont généralement disponibles en gélules ou en comprimés de 100 à 700 mg.

La recommandation d’ utilisation est de prendre 1 à 2 gélules ou comprimés, 1 à 2 fois par jour. Cependant, il est toujours conseillé de suivre les recommandations spécifiques du laboratoire pour le dosage.

Quelles plantes médicinales peuvent être associées à la rhodiola ?

  • En cas de stress ou de surmenage : ginseng, ginkgo biloba et réglisse.
  • Pour le renforcement cognitif en période de stress : guarana.
  • En cas de troubles de l’humeur : griffonia et passiflore.

Rhodiola : contre-indications

La rhodiola est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’en cas d’hypersensibilité à une de ses substances actives. Sa consommation est recommandée de préférence le matin, car elle peut troubler le sommeil si elle est prise en fin de journée.

En cas de troubles mentaux avérés, tels que la bipolarité ou la dépression, il est fortement conseillé de consulter un médecin avant de commencer à utiliser la rhodiola.

Rhodiola : effets secondaires

La Rhodiola rosea peut interagir avec d’autres plantes et médicaments ayant un effet psychostimulant. En effet, en raison de ses propriétés adaptogènes et stimulantes, elle peut potentialiser l’effet de ces substances, entraînant un sur-stimulant du système nerveux central.

Le saviez-vous ? Un plante de Scandinavie qui apportait force et endurance aux Vikings

La rhodiola rosea est souvent surnommée « racine d’or », un clin d’œil à sa réputation de plante panacée qui souligne son incroyable éventail de bienfaits pour l’ organisme. Elle est fréquemment classée au sommet des plantes adaptogènes, aux côtés de plantes renommées telles que le ginseng et l’éleuthérocoque. Cette référence à l’ or est aussi une référence au mythe de la toison d’or dans l’histoire de Jason.

Les premières mentions de cette plante datent de l’an 77 avant Jesus Christ, lorsque le médecin grec Dioscoride l’évoque dans son herbier « De Materia Medica ».

En Europe du Nord, particulièrement dans les pays scandinaves, ainsi qu’en Russie (Sibérie), l’utilisation de la rhodiola rosea remonte à plus de 3000 ans. On l’employait principalement pour affronter les rigueurs du froid, améliorer les performances physiques et la vigueur sexuelle, renforcer la cognition, faciliter la concentration, la mémorisation et l’apprentissage.

En Sibérie, l’ histoire raconte que la tradition voulait que l’on offre des racines de rhodiole aux jeunes mariés pour favoriser la fécondité et la naissance d’enfants sains.

Mais ses usages ne se limitent pas à la Sibérie et aux pays scandinaves. En effet, la rhodiola rosea a toujours été associée à une amélioration de la longévité, contribuant à une vie plus saine et plus longue. Ces usages traditionnels ont été transmis de génération en génération et continuent d’être reconnus et appréciés à ce jour.

D’ailleurs, les Inuits avaient dicton particulier à son sujet. Ils proclamaient que celui qui faisait de la rhodiola une boisson quotidienne pourrait passer le cap des 100 ans les yeux fermés !

Autre anecdote : en Suède, les célèbres Vikings utilisaient la racine de rhodiola pour obtenir leur force physique légendaire, leur résistance et leur endurance.

Quelle est la description botanique de la rhodiola ?

La rhodiola est une plante vivace, robuste et résistante, capable de supporter des températures extrêmement basses et pouvant grimper jusqu’à 3 000 mètres d’ altitude. Elle prospère souvent sur des sols sablonneux et secs, notamment sur les pentes rocheuses, les falaises des hautes montagnes et dans les régions froides de l’Europe, de la Scandinavie, de l’Asie et de l’Amérique du Nord.

Cette plante vivace, mesurant entre 20 et 40 cm, se développe en touffes. Sa souche souterraine, tubéreuse et épaisse, dégage une odeur de violette. Elle évolue pour former un rhizome avec des racines qui peuvent atteindre plusieurs kilos selon l’âge de la plante. En phytothérapie, c’est la racine de rhodiola qui est utilisée.

Les tiges de la rhodiola sont raides et dressées, simples et non ramifiées, avec une épaisseur de 5 mm. Ses feuilles, alternes et charnues, sont rapprochées et lacéolées pointues, mesurant entre 1 et 4 cm. La plante produit des inflorescences multiflores comportant des fleurs unisexuées dotées de quatre petits sépales et quatre pétales jaunes.

Où trouver de la rhodiola ?

Si vous souhaitez vous soigner naturellement par les plantes, vous pouvez récolter la racine de rhodiola après 4 ans de croissance. Pour plus de facilité, vous pouvez également vous la procurer en herboristerie.

À l’herboristerie du Valmont, nous proposons la rhodiole (poudre de racine ou racine de rhodiole coupée) pour la préparation de tisanes, de baumes ou onguents thérapeutiques ou autres préparations médicinales. Nous proposons également la rhodiole sous la forme de compléments alimentaires (gélules et ampoules).

Culture de la rhodiola

La culture de la rhodiola demande de l’attention. Commencez par semer les petites graines à la surface d’un terreau enrichi de sable, sans les couvrir, pour permettre la germination à la lumière.

Ensuite, une période de stratification à froid de 6 à 8 semaines entre -4 °C et 4 °C est nécessaire. Maintenez ensuite une température d’environ 10 °C, en laissant fluctuer naturellement les températures au printemps. La germination se produit généralement entre 2 à 4 semaines.

La rhodiola pousse mieux dans des sols calcaires légèrement fertiles. Vous pouvez également la cultiver en pot en augmentant progressivement la taille du contenant. Enfin, pour en faire un couvre-sol efficace, espacez les plants de 30 cm lors de la plantation.

Foire aux questions

La rhodiola est-elle bénéfique pour la santé mentale ?

En tant que plante adaptogène, la rhodiole est connue pour aider l’organisme à s’adapter à des situations de stress. Les principes actifs de cette plante, la rosavine et la rosine, sont particulièrement appréciés pour leurs effets relaxants. Par conséquent, l’utilisation de la rhodiole peut contribuer à l’amélioration de l’ humeur et au bien-être en général grâce à ses propriétés adaptogènes.

Cette plante médicinale est souvent utilisée pour lutter contre l’ anxiété et le stress. En effet, les fonctions de la rhodiole permettent de stimuler l’organisme et d’apporter une amélioration générale du bien-être, tout en stimulant les performances mentales (mémoire, concentration, attention), mais aussi les performances physiques.

Ainsi, la rhodiole pourrait avoir un impact bénéfique sur l’organisme sans se limiter exclusivement à la sphère de l’ anxiété.

Pourquoi prendre de la rhodiola ?

La rhodiole offre de nombreuses vertus. En tant que plante adaptogène, elle aide l’organisme à s’adapter aux différentes situations de stress. Les principes actifs de la rhodiola, notamment la rosavine et la rosarine, ont des propriétés anti-stress qui soutiennent le système circulatoire, favorisant ainsi le bien-être général.

À long terme, la consommation de cette plante peut améliorer les performances et l’effort physique, mais aussi l’ humeur et les fonctions cognitives. C’est-à-dire qu’elle peut aider à lutter contre le stress et l’anxiété, tout en favorisant un équilibre mental, physique et émotionnel.

En outre, certains effets de la rhodiole incluent la réduction de la fatigue et l’amélioration de la concentration. Vous pouvez donc profiter des vertus de cette plante en période de stress, mais aussi dans le cadre de performances mentales et physiques difficiles.

Est-ce que la rhodiola fait dormir ?

Bien qu’elle ne soit pas un sédatif direct, l’utilisation de la rhodiole peut améliorer la qualité du sommeil en réduisant l’anxiété et le stress.

Les effets peuvent varier d’un individu à l’autre, et une consultation avec un professionnel est toujours recommandée avant de commencer toute forme de supplémentation.

Est-ce que la rhodiola fait maigrir ?

La rhodiola n’est pas spécifiquement connue pour ses propriétés de perte de poids, mais elle peut aider l’organisme à faire face à des périodes de stress et de fatigue, qui peuvent parfois contribuer à la prise de poids.

Où acheter de la rhodiole ?

À l’herboristerie du Valmont, nous offrons une variété de produits à base de rhodiole. Vous pouvez choisir entre la poudre de racine de rhodiole pour préparer des tisanes ou des baumes, ou des compléments alimentaires sous forme de gélules et d’ampoules (extraits).

Parcourez sans plus attendre notre site de référence pour l’achat de plantes médicinales : nous avons toutes les plantes dont vous avez besoin améliorer votre qualité de vie au naturel.

Rhodiola Rosea , notre sélection.

Vous trouverez ci-dessous une préselection des produits en relation avec cet article.

Dans quelle mesure cet article a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des votes : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article.

Découvrez nos autres articles au sujet Rhodiola Rosea

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr

Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle.

Virginie Missiaen, Herboriste Naturopathe

Virginie une herboriste passionnée diplômée de l'IFAPME et naturopathe dévouée.

Après avoir obtenu son diplôme d'Herboriste à Bruxelles en 2010, c'est en 2011 que Virginie a concrétisé sa passion en fondant l'Herboristerie du Valmont. Par la suite Virginie n'a pas cessé de se former. Elle a suivi des formations complémentaires à l'École des plantes de Lessines, a étudié la naturopathie à l'Institut d'Hygiène et de Médecine Naturelle et s'est formée à la transformation des PPAM.

Avec son expertise et sa passion Virginie apporte une touche personnelle à tout ce qu'elle entreprend. Son amour pour les plantes médicinales et l'herboristerie est contagieux et elle est fière de partager cette passion avec tous ceux qui cherchent à découvrir les merveilles de la nature.

Retour en haut