Infusion et tisane : Pin, utilisations

tisane pin infusion tasse de thé

Riche en vertus thérapeutiques, le pin est réputé pour ses propriétés antitussives, expectorantes, fluidifiantes, antiseptiques, antiallergiques respiratoires et pectorales, ainsi que son pouvoir analgésique et ses effets bénéfiques sur le système urinaire.

Dans cet article, nous allons explorer les multiples utilisations de la tisane de pin. Que ce soit pour lutter contre les infections respiratoires ou urinaires, soulager les douleurs articulaires ou musculaires, ou encore stimuler la microcirculation, la tisane de pin se révèle être une véritable alliée santé.

  • Nom de la plante : Pin.
  • Famille botanique : Le pin appartient à la famille des Pinacées (ou Abiétacées) anciennement Conifères.
  • Nom botanique : Le nom latin du pin est Pinus sylvestris, Pinus montana ou Pinus uniciata.
  • Autres noms : Le pin est également appelé pin sylvestre, pin commun, pin écossais, pin du Nord, pin de Riga, pin sauvage ou pin de Russie.

Utilisation en cas de douleurs rhumatismales

Les douleurs rhumatismales, comme l’arthrite, la polyarthrite rhumatoïde et la spondylarthrite ankylosante ou encore les crises de goutte, sont des affections douloureuses qui touchent les articulations et les muscles. Ces problèmes de santé sont souvent chroniques et peuvent considérablement affecter la qualité de vie des personnes atteintes.

La tisane de pin s’avère être un remède naturel pour soulager ces douleurs. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, une décoction de bourgeons de pin peut aider à réduire l’inflammation et à soulager la douleur associée aux conditions rhumatismales.

Par ailleurs, le pin a des vertus régénérantes osseuses et articulaires, ce qui peut aider à renforcer et à protéger les articulations affectées.

Infusion

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Décoction

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau bouillante. Laissez bouillir à une température de 100°C pendant 3 minutes et faites infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

La décoction est le mode de préparation préférentiel quand les bourgeons de pin sont utilisées seules dans la tisane.

Compresse

Appliquez une compresse chaude d’infusion de bourgeons de pin sur les zones douloureuses.

La compresse est indiquée pour apaiser les inflammations cutanées ou les douleurs locales.

Utilisation en cas d’otite

L’otite, également connue sous le nom d’inflammation de l’oreille, peut être une expérience douloureuse et inconfortable, accompagnée de symptômes tels que la fièvre et les problèmes d’audition.

Grâce à ses propriétés antiseptiques, la tisane de bourgeons de pin peut non seulement apaiser les symptômes de l’otite, mais aussi aider à combattre l’infection et à réduire l’inflammation.

En utilisant cette infusion pour effectuer des lavages d’oreille réguliers, on peut favoriser la guérison et le soulagement des symptômes.

Infusion

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Décoction

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau bouillante. Laissez bouillir à une température de 100°C pendant 3 minutes et faites infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

La décoction est le mode de préparation préférentiel quand les bourgeons de pin sont utilisées seules dans la tisane.

Utilisation en cas de rhinite aiguë ou chronique

La rhinite, qu’elle soit aiguë ou chronique, est une inflammation du nez caractérisée par des symptômes tels que le nez bouché, les éternuements et l’écoulement nasal. Ces symptômes peuvent être particulièrement désagréables et perturber le quotidien.

La tisane de bourgeons de pin, grâce à ses vertus antiseptiques et anti-inflammatoires, peut être une alternative naturelle pour apaiser ces manifestations.

Les composés du pin et des huiles essentielles aident à fluidifier le mucus, facilitant ainsi sa décongestion.

Infusion

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Décoction

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau bouillante. Laissez bouillir à une température de 100°C pendant 3 minutes et faites infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

La décoction est le mode de préparation préférentiel quand les bourgeons de pin sont utilisées seules dans la tisane.

Utilisation en cas de sinusite aiguë ou chronique

La sinusite, qu’elle soit aiguë ou chronique, est une inflammation des sinus qui peut être particulièrement douloureuse et inconfortable, avec des symptômes tels que maux de tête, congestion nasale, écoulement nasal et perte d’odorat.

Grâce à ses propriétés antibactériennes, antifongiques, antivirales et antiseptiques, l’infusion de bourgeons de pin aide à combattre l’infection qui peut être à l’origine de la sinusite.

Ses composés décongestionnants aident à réduire l’inflammation et à fluidifier le mucus, facilitant ainsi la respiration.

Infusion

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Décoction

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau bouillante. Laissez bouillir à une température de 100°C pendant 3 minutes et faites infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

La décoction est le mode de préparation préférentiel quand les bourgeons de pin sont utilisées seules dans la tisane.

Utilisation en cas de rhinopharyngite

La rhinopharyngite, connue aussi sous le nom de rhume, est une infection virale courante qui entraîne inflammation et irritation de la gorge et du nez. Les symptômes incluent le nez qui coule, les éternuements, le mal de gorge et parfois la fièvre.

La tisane de bourgeons de pin, grâce à ses propriétés antivirales, antiseptiques et anti-inflammatoires, peut être une solution naturelle pour combattre cette affection.

Les composés actifs du pin aident à fluidifier le mucus, permettant de décongestionner le nez et de soulager l’irritation de la gorge.

Une décoction de bourgeons de pin peut stimuler le système immunitaire, aidant le corps à lutter efficacement contre l’infection virale à l’origine de la rhinopharyngite.

Infusion

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Décoction

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau bouillante. Laissez bouillir à une température de 100°C pendant 3 minutes et faites infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

La décoction est le mode de préparation préférentiel quand les bourgeons de pin sont utilisées seules dans la tisane.

Utilisation en cas de rhume

Le rhume, aussi connu sous le nom de rhinopharyngite, est une des affections les plus courantes, particulièrement pendant les saisons froides. Les symptômes classiques incluent l’écoulement nasal, les éternuements, la congestion nasale et parfois de la fièvre.

La tisane de pin, grâce à ses vertus expectorantes et anti-inflammatoires, peut aider à décongestionner le nez bouché, à apaiser l’inflammation de la muqueuse nasale et à soulager la toux.

Ses composés antiseptiques et antiviraux contribuent également à lutter contre le virus responsable du rhume. Les huiles essentielles de pin sont connues pour leurs propriétés immunostimulantes, renforçant ainsi les défenses naturelles du corps contre les infections.

Infusion

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Décoction

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau bouillante. Laissez bouillir à une température de 100°C pendant 3 minutes et faites infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

La décoction est le mode de préparation préférentiel quand les bourgeons de pin sont utilisées seules dans la tisane.

Utilisation en cas de trachéobronchite

La trachéobronchite est une inflammation des voies respiratoires qui génère des symptômes tels que la toux, l’essoufflement et parfois de la fièvre.

La tisane de bourgeons de pin est un remède naturel efficace pour atténuer ces symptômes. Grâce à ses propriétés antiseptiques, antibactériennes et anti-inflammatoires, le pin peut aider à combattre l’infection et à réduire l’inflammation des voies respiratoires.

Les composés actifs du pin ont des vertus expectorantes, facilitant l’évacuation du mucus et améliorant ainsi la respiration.

Le pin est également connu pour ses propriétés immunostimulantes, pouvant ainsi renforcer le système immunitaire et aider le corps à lutter efficacement contre la trachéobronchite.

Infusion

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Décoction

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau bouillante. Laissez bouillir à une température de 100°C pendant 3 minutes et faites infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

La décoction est le mode de préparation préférentiel quand les bourgeons de pin sont utilisées seules dans la tisane.

Utilisation en cas de bronchite aiguë et chronique avec toux grasse, mucosités, inflammation des voies aériennes

La bronchite, qu’elle soit aiguë ou chronique, est une inflammation des bronches caractérisée par une toux grasse, la présence de mucosités et une inflammation des voies aériennes. C’est un phénomène généralement causé par une infection virale ou bactérienne, ou encore par une exposition continue à des irritants, comme la fumée de tabac.

La tisane de bourgeons de pin, grâce à ses propriétés antiseptiques, antibactériennes et anti-inflammatoires, est un remède naturel pour aider à lutter contre l’infection et à réduire l’inflammation des bronches. Les composés actifs du pin ont également des vertus expectorantes, qui favorisent l’évacuation du mucus et améliorent ainsi la respiration.

En renforçant le système immunitaire grâce à ses propriétés immunostimulantes, le pin aide le corps à combattre efficacement la bronchite. Une cure d’infusion de bourgeons de pin peut donc être un soutien précieux pour les personnes souffrant de bronchite aiguë ou chronique.

Infusion

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Décoction

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau bouillante. Laissez bouillir à une température de 100°C pendant 3 minutes et faites infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

La décoction est le mode de préparation préférentiel quand les bourgeons de pin sont utilisées seules dans la tisane.

Utilisation en cas d’hypersensibilité des muqueuses respiratoires avec irritation chronique ou récurrente

L’hypersensibilité des muqueuses respiratoires peut mener à une irritation chronique ou récurrente, se manifestant par des symptômes tels que la toux, l’essoufflement, ou encore des sécrétions nasales excessives.

Le pin, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques, peut aider à apaiser cette hypersensibilité. En effet, l’infusion de bourgeons de pin peut réduire l’inflammation des muqueuses respiratoires, soulageant ainsi l’irritation. Ses vertus expectorantes facilitent l’expulsion du mucus, améliorant la respiration.

En utilisant régulièrement la tisane de bourgeons de pin, il est possible de modérer l’hypersensibilité des muqueuses respiratoires et de limiter les épisodes d’irritation chronique ou récurrente.

Infusion

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Décoction

Comptez 1 cuillère à café de bourgeons séchées pour 250 ml d’eau bouillante. Laissez bouillir à une température de 100°C pendant 3 minutes et faites infuser 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 3 tasses par jour.

La décoction est le mode de préparation préférentiel quand les bourgeons de pin sont utilisées seules dans la tisane.

Contre-indications et précautions

Il est essentiel d’adopter une approche prudente lors de l’utilisation des bourgeons de pin, en particulier dans la préparation de tisanes. Une utilisation excessive ou prolongée (supérieure à 7 jours) peut entraîner une irritation des reins et des voies digestives.

Comme pour tous les nouveaux produits que vous ajoutez à votre routine, il est donc fortement recommandé de respecter les dosages et la durée d’utilisation.

L’huile essentielle de pin doit être utilisée avec précaution. Elle est déconseillée en cas d’hypertension artérielle ou de troubles cardiaques. De plus, elle est contre-indiquée pour les personnes allergiques au pinène ou au limonène, les femmes enceintes au cours des cinq premiers mois de leur grossesse et les enfants de moins de 7 ans.

Il est important de noter que l’huile essentielle de pin ne doit jamais être utilisée pure sur la peau ou les muqueuses en raison de son potentiel d’irritation. Pour une application cutanée, il est recommandé de la diluer avec une huile végétale.

Description botanique

Le pin, originaire d’Eurasie, est largement répandu à travers toute l’Europe, jusqu’au nord de l’Asie, et à l’intérieur du cercle arctique. Cet arbre élancé, fréquent dans les forêts siliceuses des montagnes, se développe couramment entre 800 et 2 600 mètres d’altitude. Le pin se caractérise par un long tronc nu, droit et cylindrique qui peut atteindre jusqu’à 45 mètres de hauteur, bien que la moyenne se situe plutôt autour de 25 mètres. L’écorce du pin, qui recouvre le tronc, est en forme d’écailles desquamantes, d’une couleur ocre-rouge qui vire au gris avec l’âge.

Résineux robuste, le pin a une racine forte et pivotante et une longévité impressionnante. En effet, il vit généralement entre 150 et 200 ans, mais certains spécimens ont été enregistrés à près de 700 ans. Les feuilles du pin sont persistantes, épaisses, rigides et torsadées. Elles prennent la forme d’aiguilles de 4 à 7 centimètres, réunies par paires. Les fleurs mâles se groupent en courts chatons jaunâtres à la base des pousses annuelles, tandis que les fleurs femelles se trouvent au sommet de ces mêmes pousses.

Les fruits du pin, communément appelés « pommes de pin », sont des cônes ovoïdes écailleux. Ils mûrissent au bout de trois ans et contiennent des graines. Les bourgeons, quant à eux, sont récoltés de février à avril.

En France, le pin est également présent dans de nombreux jardins, grâce à sa capacité à s’adapter à différents types de sol. Il ajoute une touche de beauté naturelle et de verdure à l’environnement.

Foire aux questions

Quelles sont les vertus du pin ?

Le pin est reconnu pour ses nombreuses vertus, principalement liées à ses propriétés antiseptiques, antibactériennes, anti-inflammatoires et expectorantes.

En effet, il est souvent utilisé comme un remède naturel pour les problèmes respiratoires, comme la trachéobronchite et la bronchite, qu’elle soit aiguë ou chronique. L’infusion de bourgeons de pin peut aider à lutter contre l’infection, réduire l’inflammation des voies respiratoires, favoriser l’évacuation du mucus et améliorer la respiration.

Il est également connu pour ses propriétés immunostimulantes, qui peuvent renforcer le système immunitaire et aider le corps à combattre efficacement les infections.

Enfin, le pin peut aider à modérer l’hypersensibilité des muqueuses respiratoires et limiter les épisodes d’irritation chronique ou récurrente. Cependant, son utilisation doit être faite avec précaution pour éviter l’irritation des reins et des voies digestives.

Comment faire de la tisane de pin ?

Pour préparer une tisane de bourgeons de pin, vous aurez besoin de deux cuillères à café de bourgeons de pin et d’un litre d’eau.

Commencez par porter l’eau à ébullition dans une casserole. Ajoutez les bourgeons de pin et laissez infuser pendant 15 à 20 minutes à feu doux.

Une fois l’infusion terminée, filtrez la préparation pour éliminer les bourgeons de pin. La tisane est alors prête à être consommée.

Il est conseillé de boire cette infusion 2 à 3 fois par jour, de préférence avant les repas.

Peut-on faire une tisane d'aiguilles de pin ?

Oui, il est tout à fait possible de faire une tisane d’aiguilles de pin. Les aiguilles de pin sont riches en vitamine C et peuvent offrir des bienfaits similaires à ceux des bourgeons de pin.

Pour préparer une tisane d’aiguilles de pin, commencez par récolter les aiguilles fraîches. Assurez-vous qu’elles proviennent d’un arbre non traité et qu’elles sont propres. Hachez les aiguilles en petits morceaux et mettez-les dans une tasse.

Versez de l’eau bouillante sur les aiguilles hachées et laissez infuser pendant environ 10 minutes. Filtrez ensuite la tisane pour enlever les aiguilles avant de la boire.

Tout comme la tisane de bourgeons de pin, il est recommandé de boire cette tisane 2 à 3 fois par jour.

Quel pin pour tisane ?

Pour la préparation de tisanes, plusieurs variétés de pins peuvent être utilisées. Cependant, le pin sylvestre, également connu sous le nom de Pinus sylvestris, est souvent privilégié pour ses propriétés médicinales reconnues.

Ses bourgeons et ses aiguilles sont particulièrement riches en vitamine C et en huiles essentielles, ce qui leur confère des bienfaits antiseptiques, anti-inflammatoires et expectorants.

Le pin maritime, ou Pinus pinaster, est également utilisé en phytothérapie. Cependant, il est essentiel de s’assurer que les arbres sont non traités et que les bourgeons ou les aiguilles sont récoltés dans un environnement propre pour éviter la contamination par des polluants.

Quels sont les pins toxiques ?

Tous les pins ne sont pas sûrs pour l’utilisation médicinale. Certains types de pins, comme le pin ponderosa (Pinus ponderosa), le pin de Norfolk (Araucaria heterophylla), le pin des montagnes rocailleuses (Pinus contorta), et le pin de Lodgepole (Pinus contorta) peuvent être toxiques pour les humains s’ils sont ingérés.

Ces espèces de pins contiennent des composés appelés terpènes qui peuvent causer des effets secondaires indésirables comme des nausées, des vomissements et des crampes abdominales.

Pourquoi utilise-t-on le bourgeon de pin ?

Le bourgeon de pin est utilisé pour ses multiples propriétés thérapeutiques. Riche en huiles essentielles, il est un remarquable expectorant qui facilite l’évacuation du mucus, rendant ainsi la respiration plus aisée. Les bourgeons de pin sont également connus pour leurs vertus antiseptiques et anti-inflammatoires, ce qui les rend efficaces dans le traitement des infections respiratoires. De plus, ils stimulent l’immunité, aidant le corps à résister aux infections.

Quels sont les autres produits à base de pin ?

À l’Herboristerie du Valmont, vous pouvez trouver le pin sous forme de bourgeons pour en faire des tisanes, mais ce n’est pas tout. Nous proposons une large gamme de produits à base de pin : teinture mère, des macérât de bourgeons, bâton de fumigation, huiles essentielles, encens ou encore sirop.

Vous trouverez forcément votre bonheur à travers cette sélection de produits à base de pin. Pour passer commande, il suffit d’ajouter l’article de votre choix dans votre panier. Une fois le panier rempli, faites-vous livrer votre commande à domicile de façon rapide et sécurisée.

Une fois votre commande reçue, il ne reste plus qu’à déguster et à profiter des bienfaits de vos tisanes de plantes !

Pin , notre sélection.

Vous trouverez ci-dessous une préselection des produits en relation avec cet article.

Dans quelle mesure cet article a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des votes : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article.

Découvrez nos autres articles au sujet Pin

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr

Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle.

Virginie Missiaen, Herboriste Naturopathe

Virginie une herboriste passionnée diplômée de l'IFAPME et naturopathe dévouée.

Après avoir obtenu son diplôme d'Herboriste à Bruxelles en 2010, c'est en 2011 que Virginie a concrétisé sa passion en fondant l'Herboristerie du Valmont. Par la suite Virginie n'a pas cessé de se former. Elle a suivi des formations complémentaires à l'École des plantes de Lessines, a étudié la naturopathie à l'Institut d'Hygiène et de Médecine Naturelle et s'est formée à la transformation des PPAM.

Avec son expertise et sa passion Virginie apporte une touche personnelle à tout ce qu'elle entreprend. Son amour pour les plantes médicinales et l'herboristerie est contagieux et elle est fière de partager cette passion avec tous ceux qui cherchent à découvrir les merveilles de la nature.

Retour en haut