L’astrologie médicinale : les plantes, les planètes et les signes

Vous cherchez un produit en relation avec cet article?

Cliquez sur une caractéristique ci-dessous pour découvrir tous les produits correspondant.

  • Lithothérapie - Pierres de Santé

L’astrologie médicinale : les plantes, les planètes et les signes

L’astrologie est un concept ancestral qui prend en considération l’énergie des planètes qui gravitent autour de nous. Tout comme l’astrologie peut être divinatoire, elle peut également être médicinale. En effet, les astres possèdent une influence sur nos énergies, tout comme celles des végétaux et des plantes médicinales qui nous entourent.

Saviez-vous que le cycle lunaire et les différents cycles planétaires avaient une énergie qui influe sur la croissance et le potentiel thérapeutique des plantes ? 

Mais pour aller encore plus, nous avons fait les liens entre la naturopathie, les plantes et l’astrologie. En effet, grâce à notre positionnement astrologique, nous pouvons développer certaines tendances phytothérapeutiques adaptées à nos besoins.

Les signes astrologiques et la naturopathie 

Les signes astrologiques sont regroupés en 4 catégories représentant les 4 éléments, à savoir le feu, la terre, l’air et l’eau.  

En naturopathie, nous trouvons également une catégorisation en 4 clans : les sanguins, les bilieux, les nerveux et les lymphatiques. Selon le tempérament dans lequel on se trouve, il y a des avantages et des inconvénients, ainsi que des prédispositions à développer certaines pathologies. 

Zoom sur les tempéraments en naturopathie 

Rappelons-nous brièvement les tendances des 4 différents tempéraments en naturopathie.

Le sanguin a une énergie d’air. 

Ce profil est caractérisé par des humeurs chaudes et humides. Une prédominance sera donnée au sang et à l’appareil circulatoire qui est son talon d’Achille. De type bon vivant, le sanguin recherche du plaisir tout en étant très sociable. Le sanguin est le profil parfait du boute-en-train. 

Les sanguins représentent le printemps et les plaisirs de la vie.

Le tempérament bilieux a une énergie de feu. 

Caractérisé par des humeurs chaudes et sèches, ce profil est dominé par la bile. Peut-on considérer alors que son organe cible est le foie ? Tout à fait, le bilieux possède quelques faiblesses et fragilités au niveau du foie et la vésicule biliaire. Très sensibles et hyperactifs, les bilieux sont des colériques créateurs. Dynamiques et motivés, ils sont de véritables paradoxes par une exhubération venant contraster avec un repli profond de soi.

Les bilieux représentent l’été et la motivation.

Le nerveux a une énergie de terre. 

Ses humeurs sont froides et sèches et la fragilité du nerveux s’impose par une énergie de stress et d’angoisse. Émotivité et angoisse sont deux termes qui le caractérisent bien. Le nerveux aura tendance à développer des mécanismes personnels pour sortir d’un pessimisme parfois anxiogène.

Les nerveux représentent l’automne et le « Spleen ».

Les lymphatiques ont une énergie d’eau. 

Dans une paix constante, ils possèdent des humeurs froides et humides. Caractérisés par une attitude flegmatique, les lymphatiques révèlent une insouciante bienveillance. Quelque peu nonchalants, ils sont portés par l’énergie de l’eau. Leur talon d’Achille ? La sédentarité créant une faiblesse du système lymphatique qui peine à éliminer correctement les déchets organiques.

Les lymphatiques représentent l’hiver et la paix.

Quel lien entre astrologie, naturopathie et herboristerie ? 

Revenons-en à nos 4 catégories astrologiques. Et si nous les groupions avec les tempéraments en naturopathie ? 

Air : ce sont les signes de la balance, les gémeaux et les verseaux. 

Ils sont de type sanguin.

Feu : ce sont les signes du bélier, du lion et du sagittaire. 

Ils sont de type bilieux.

Eau : ce sont les signes du cancer, du scorpion et les poissons. 

Ils sont de type lymphatique.

Terre : ce sont les signes du taureau, de la vierge et les capricornes. 

Ils sont de type nerveux.

Lorsque nous connaissons les caractéristiques de chaque tempérament, nous pouvons dès lors apporter des conseils dans le domaine de la santé et des plantes. Peut-on réellement accompagner une personne grâce à son signe ?

Le domaine astrologique, comme tout domaine de médecine alternative, est un guide, un compagnon, un accompagnement. Nous pouvons donc aider l’organisme à développer une meilleure hygiène de vie par la connaissance de son signe astrologique.

Les plantes adaptées pour chaque signe du zodiaque

Le bélier, signe de feu 

Orchestrés par la planète Mars, les natifs de ce signe sont très influencés par cette planète. Pour maintenir un bon alignement, les herbes aux saveurs épicées sont de fabuleuses alliées. Poivre de Cayenne, menthe, etc., mais également l’armoise pour retrouver un équilibre parfait.

Le lion, signe de feu 

Gouverné par le Soleil, le lion a donc besoin d’éléments végétaux en lien avec cet astre. Nous parlons là de l’amande, du calendula, de la fleur de souci, du tournesol. Mais pour réguler son cœur, il aura besoin d’aubépine.

Le sagittaire, signe de feu 

Jupiter est la planète phare de ce signe. Sociables et solitaires, les sagittaires s’équilibrent par des végétaux tels que la sauge, la sarriette, le chardon ou encore les graines d’anis. L’artichaut et le pissenlit l’aident aussi pour réguler un foie paresseux.

Le taureau, signe de terre 

C’est Vénus qui gouverne les natifs du taureau. Valériane, lavande et figuier pourront apaiser les énergies anxiogènes de ce profil.

La vierge, signe de terre 

Mercure est la planète phare des natifs de la vierge. C’est la passiflore et l’aubépine qui pourront apaiser la rigueur, la minutie et le perfectionnisme des personnes du signe de la vierge.

Le capricorne, signe de terre 

Saturne comme planète principale, les natifs du capricorne verront leur solitude et sédentarité causer de nombreux problèmes au niveau des articulations. C’est pourquoi la prêle serait la plante la plus adaptée pour reminéraliser ces natifs.

Les gémeaux, signe d’air 

Signe d’air géré par Mercure, le gémeaux possède une faiblesse au niveau des poumons. Dès lors, il lui faudra adopter des plantes telles que le thym, le romarin ou encore le pin.

La balance, signe d’air 

La balance trouve son phare dans la planète Vénus et c’est la région lombaire qui est affaiblie constamment chez ce signe. C’est alors l’harpagophytum qui sera la plante la plus adaptée pour aider ces douleurs inflammatoires.

Le verseau, signe d’air 

C’est Uranus qui commande avec les natifs du verseau. C’est malheureusement une insuffisance veineuse qui les fait souffrir. Alors, pour eux, il faudra adopter la vigne rouge principalement.

Le cancer, signe d’eau 

Les cancers, gouvernés par la Lune, ressentent tout dans leurs profondeurs. La mélisse, relaxante et sédative, pourrait aideur leur empathie profonde.

Le scorpion, signe d’eau 

Pluton est le maître chez les scorpions et c’est le système reproducteur qui marquera une faille dans l’énergie du scorpion. C’est pourquoi les plantes telles que le trèfle rouge pour les femmes et l’huile de pépins de courge pour les hommes pourraient faire des heureux.

Les poissons, signe d’eau 

Neptune accompagne les poissons dans leur quotidien très soumis à leurs émotions et l’intuition. Une sédentarité qui joue alors sur le système immunitaire qui risque de s’affaiblir. L’échinacée sera dès lors la plante la plus adaptée pour réguler les natifs du poisson.

N’hésitez plus à observer les étoiles pour découvrir votre chemin de santé.

Source : Les éléments astrologiques de Sally Cragin

Découvrez nos autres articles au sujet des Lithothérapie - Pierres de Santé

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr


Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle. Rédigé par un rédacteur scientifique pour le grand public, cet article présente l'état actuel des connaissances concernant le sujet abordé lors de sa mise à jour. Les progrès futurs en sciences pourraient rendre cet article partiellement ou totalement obsolète. Il ne doit pas être considéré comme une alternative aux recommandations de votre médecin ou pharmacien.