Infusion et tisane : Cassis, utilisations

tisane de cassis tasse de thé infusion

La tisane ou l’infusion de cassis est une boisson délicieuse et bénéfique pour la santé. Elle est connue pour ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, et est souvent consommée pour renforcer le système immunitaire.

En plus de ses bienfaits, la tisane de cassis offre également une saveur fruitée et rafraîchissante qui en fait une option agréable pour se détendre et se rafraîchir.

Dans cet article, nous allons explorer les différentes utilisations de la tisane de cassis pour soulager divers problèmes de santé. Nous allons également vous montrer comment préparer votre propre tisane de cassis à la maison avec des conseils pratiques pour en tirer le meilleur parti.

  • Nom de la plante : Cassis.
  • Famille botanique : Le cassis appartient à la famille des Grossulariacées.
  • Nom botanique : Le nom latin du cassis est Ribes nigrum.
  • Autres noms : Le cassis est également appelé cacis, cassier, cassis à grappes, cassissier, groseillier noir ou gadellier noir.

Utilisation en cas d’arthrose

L’arthrose est une maladie articulaire dégénérative caractérisée par l’usure progressive du cartilage. Ce coussin lubrifiant permet un mouvement fluide et sans douleur des articulations.

Lorsqu’il se dégrade, les os peuvent se frotter directement, entraînant douleurs, raideurs et perte de mobilité. Le cassis peut jouer un rôle bénéfique en soulageant l’arthrose.

Les feuilles de cassis, riches en catéchines, possèdent des propriétés anti-inflammatoires qui réduisent l’inflammation et la douleur associées à cette maladie.

Infusion

Comptez 2 à 4 grammes (soit 1 à 3 cuillères à café) de feuilles séchées pour une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Consommez 1 à 4 tasses par jour. Vous pouvez faire une cure de 4 mois maximum.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas de rhumatismes dégénératifs des articulations

Les rhumatismes dégénératifs, également connus sous le nom d’arthrite dégénérative, sont une affection courante qui affecte les articulations. Ils sont généralement causés par l’usure normale des articulations avec l’âge, entraînant des douleurs et des inflammations.

Le cassis peut être utilisé pour aider à soulager les symptômes des rhumatismes dégénératifs. Les anthocyanes présents dans les baies de cassis ont des effets anti-inflammatoires qui peuvent aider à réduire l’enflure et la douleur.

Les flavonoïdes contenus dans le cassis peuvent également aider à améliorer la santé des articulations en réduisant l’inflammation et en améliorant la circulation sanguine.

Infusion

Comptez 2 à 4 grammes (soit 1 à 3 cuillères à café) de feuilles séchées pour une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Consommez 1 à 4 tasses par jour. Vous pouvez faire une cure de 4 mois maximum.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas d’arthrite légère à modérée

L’arthrite est une inflammation des articulations qui peut entraîner douleur, raideur et difficulté de mouvement. Bien que le cassis ne puisse pas guérir l’arthrite, il peut aider à gérer les symptômes associés à cette maladie.

Les feuilles de cassis sont riches en flavonoïdes, qui agissent comme des anti-inflammatoires naturels, aidant à réduire l’inflammation et la douleur. Les anthocyanes présents dans les baies de cassis ont des effets similaires, et peuvent en plus aider à améliorer la santé des articulations en favorisant la circulation sanguine.

Infusion

Comptez 2 à 4 grammes (soit 1 à 3 cuillères à café) de feuilles séchées pour une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Consommez 1 à 4 tasses par jour. Vous pouvez faire une cure de 4 mois maximum.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas d’arthralgie

L’arthralgie est la douleur des articulations. Elle peut être due à divers facteurs tels que l’âge, les blessures, l’arthrite et d’autres maladies articulaires. La plante de cassis possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui peuvent soulager les symptômes de l’arthralgie.

Les feuilles de cassis sont riches en flavonoïdes et catéchines, connus pour leur effet anti-inflammatoire. Ils aident à réduire l’inflammation articulaire, principale cause de douleur dans l’arthralgie.

Les anthocyanes présentes dans les baies de cassis améliorent la santé des articulations en favorisant la circulation sanguine, ce qui soulage douleur et inflammation

Infusion

Comptez 2 à 4 grammes (soit 1 à 3 cuillères à café) de feuilles séchées pour une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Consommez 1 à 4 tasses par jour. Vous pouvez faire une cure de 4 mois maximum.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas de pathologies articulaires avec troubles de la microcirculation

Dans le cas des pathologies articulaires avec troubles de la microcirculation, le cassis peut être un allié précieux. Les maladies articulaires peuvent entraver la circulation sanguine dans les petites artères, provoquant un gonflement et des douleurs.

Le cassis, avec ses anthocyanes et flavonoïdes présents dans ses feuilles et baies, améliore la fluidité du sang et renforce les parois des petits vaisseaux sanguins, favorisant ainsi la circulation sanguine dans les zones touchées par le trouble.

Les propriétés anti-inflammatoires de la plante réduisent l’inflammation articulaire, soulageant ainsi la douleur et l’enflure associées aux pathologies articulaires. L’infusion de cassis est donc une option naturelle et efficace pour gérer les symptômes de ces conditions.

Infusion

Comptez 2 à 4 grammes (soit 1 à 3 cuillères à café) de feuilles séchées pour une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Consommez 1 à 4 tasses par jour. Vous pouvez faire une cure de 4 mois maximum.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas d’infections ORL-pulmonaires à répétition

Les infections ORL-pulmonaires récurrentes peuvent être problématiques et difficiles à traiter. Les feuilles de cassis, riches en anthocyanes et flavonoïdes, possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui aident à lutter contre ces infections.

Les anthocyanes renforcent le système immunitaire et aident à combattre les infections. Les flavonoïdes du cassis renforcent également le système immunitaire, favorisent la santé des muqueuses respiratoires et combattent les bactéries et les virus responsables des infections ORL-pulmonaires.

Infusion

Comptez 2,5 grammes de fruits séchés pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser environ 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 4 tasses (250ml) par jour. Faites une cure de 3 semaines à renouveler en cas de besoin.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas d’allergies ORL et respiratoires

Les allergies ORL et respiratoires sont souvent dues à une réaction excessive du système immunitaire à certaines substances, provoquant des symptômes tels que l’éternuement, la congestion nasale, la toux et l’essoufflement. Le cassis peut aider à gérer ces allergies de manière naturelle.

Les feuilles de cassis, riches en flavonoïdes et anthocyanes, ont des propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices. Les flavonoïdes renforcent le système immunitaire, réduisant ainsi la réaction excessive aux allergènes. Les anthocyanes combattent également l’inflammation et renforcent la santé des muqueuses respiratoires.

Le cassis améliore la microcirculation, ce qui peut réduire l’enflure et la congestion associées aux allergies ORL et respiratoires.

Infusion

Comptez 2,5 grammes de fruits séchés pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser environ 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 4 tasses (250ml) par jour. Faites une cure de 3 semaines à renouveler en cas de besoin.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas de récupération post-infectieuse

Suite à une infection, le corps a besoin d’un soutien supplémentaire pour retrouver son équilibre. Le cassis, avec ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, peut être utilisé pour faciliter la récupération post-infectieuse.

Les anthocyanes et les flavonoïdes présents dans le cassis aident à renforcer le système immunitaire et à combattre l’inflammation, favorisant ainsi le processus de guérison.

Le cassis améliore la microcirculation, ce qui peut aider à éliminer les toxines et à nourrir les tissus, contribuant à une récupération plus rapide et plus efficace après une infection.

Infusion

Comptez 2,5 grammes de fruits séchés pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser environ 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 4 tasses (250ml) par jour. Faites une cure de 3 semaines à renouveler en cas de besoin.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas de fatigue suite à un surmenage ou à des efforts physiques intenses

Le surmenage ou les efforts physiques intenses peuvent causer une fatigue extrême, rendant difficile les activités quotidiennes. Le cassis, grâce à ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et revitalisantes, peut être une solution naturelle pour gérer cette fatigue.

Les anthocyanes et les flavonoïdes du cassis stimulent le système immunitaire, combattent l’inflammation et favorisent la régénération cellulaire. Ils apportent une énergie revitalisante pour lutter contre la fatigue et améliorer les performances physiques.

Les propriétés du cassis améliorant la microcirculation contribuent à augmenter l’apport en oxygène aux muscles et aux tissus, favorisant ainsi une récupération plus rapide et une diminution de la fatigue après un surmenage ou des efforts physiques intenses.

Infusion

Comptez 2,5 grammes de fruits séchés pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser environ 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 4 tasses (250ml) par jour. Faites une cure de 3 semaines à renouveler en cas de besoin.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas de lithiase rénale

La lithiase rénale, également connue sous le nom de calculs rénaux, se produit lorsque des cristaux minéraux se forment dans les reins, entraînant des douleurs intenses. Le cassis peut être utile pour gérer ce problème de santé.

Les feuilles de cassis, riches en flavonoïdes et anthocyanes, possèdent des propriétés diurétiques qui aident à prévenir la formation de calculs rénaux en augmentant la production d’urine et en facilitant l’élimination des déchets et des toxines. Les anthocyanes aident également à réduire l’inflammation et la douleur liées à la lithiase rénale.

La capacité du cassis à améliorer la microcirculation contribue à une meilleure fonction rénale, prévenant ainsi la formation de calculs. En résumé, le cassis peut être un allié efficace pour gérer les symptômes de la lithiase rénale et favoriser la santé des reins.

Infusion

Comptez 2,5 grammes de fruits séchés pour 250 ml d’eau frémissante à une température comprise entre 80 et 90°C. Laissez infuser environ 10 minutes avant de filtrer. Boire 1 à 4 tasses (250ml) par jour. Faites une cure de 3 semaines à renouveler en cas de besoin.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas d’hyperuricémie

L’hyperuricémie, ou taux d’uricémie élevé, peut entraîner la formation de cristaux d’urate dans les articulations, provoquant de la douleur et de l’inflammation. Le cassis, par sa richesse en anthocyanes et flavonoïdes, peut aider à gérer cette condition.

Les feuilles de cassis possèdent des propriétés diurétiques qui favorisent l’élimination de l’acide urique par l’urine. Les flavonoïdes et les anthocyanes aident à réduire l’inflammation et la douleur associées à l’hyperuricémie.

L’amélioration de la microcirculation par le cassis favorise une meilleure fonction rénale, essentielle pour maintenir un taux d’uricémie normal. Par conséquent, l’usage du cassis peut être un remède naturel utile pour gérer l’hyperuricémie.

Infusion

Comptez 2 à 4 grammes (soit 1 à 3 cuillères à café) de feuilles séchées pour une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Consommez 1 à 4 tasses par jour. Vous pouvez faire une cure de 4 mois maximum.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Utilisation en cas de goutte

La goutte est une forme d’arthrite due à un excès d’acide urique, formant des cristaux dans les articulations. Le cassis, grâce à ses propriétés diurétiques et anti-inflammatoires, peut aider à gérer cette condition.

Les feuilles de cassis contiennent des flavonoïdes et des anthocyanes qui réduisent l’inflammation et la douleur de la goutte. Elles favorisent l’élimination de l’acide urique. Le cassis améliore la microcirculation, essentielle pour une bonne fonction rénale.

Infusion

Comptez 2 à 4 grammes (soit 1 à 3 cuillères à café) de feuilles séchées pour une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Consommez 1 à 4 tasses par jour. Vous pouvez faire une cure de 4 mois maximum.

L’infusion est le mode de préparation en cas de combinaison de plusieurs plantes dont une ou plusieurs doivent être préparées en infusion (feuilles, fleurs, parties tendres, etc.).

Contre-indications et précautions

Aucune contre-indication formelle n’a été signalée pour le cassis.

Concernant les effets secondaires, aucun effet indésirable particulier n’a été rapporté avec l’utilisation du cassis. Cependant, chaque individu est unique et peut réagir différemment.

Si vous constatez des symptômes inhabituels après la prise de cassis, arrêtez l’utilisation et consultez un professionnel de la santé.

Description botanique

Le cassissier est un arbrisseau touffu qui se caractérise par ses tiges dressées, mesurant entre 1,5 et 2 mètres de haut. Il est orné de feuilles odorantes, découpées en cinq lobes dentés, cordiformes et légèrement poilues, qui ajoutent une texture visuelle unique à la plante.

Frais et délicats, les fleurs du cassissier sont petites et pendantes, avec une coloration rouge à l’intérieur et verte à l’extérieur, formant des grappes allègrement suspendues. En matière de fruits, le cassissier produit de petites baies globuleuses qui, une fois mûres, deviennent noires, odorantes et acides, apportant une explosion de saveurs. Chaque baie est ornée d’un reste de calice, ajoutant ainsi un détail visuel supplémentaire à leur apparence.

En général, le cassissier est rarement rencontré à l’état sauvage dans les pays nordiques, mais est souvent cultivé pour ses fruits qui sont transformés en confitures, gelées, jus et liqueurs. Ses feuilles et bourgeons sont également utilisés en phytothérapie et en gemmothérapie. En France, la majorité des cultures de cassis se situent autour de la Loire et dans l’est du pays.

Le cassissier est un arbrisseau touffu qui se caractérise par ses tiges dressées, mesurant entre 1,5 et 2 mètres de haut. Il est orné de feuilles odorantes, découpées en cinq lobes dentés, cordiformes et légèrement poilues, qui ajoutent une texture visuelle unique à la plante.

Frais et délicats, les fleurs du cassissier sont petites et pendantes, avec une coloration rouge à l’intérieur et verte à l’extérieur, formant des grappes allègrement suspendues. En matière de fruits, le cassissier produit de petites baies globuleuses qui, une fois mûres, deviennent noires, odorantes et acides, apportant une explosion de saveurs. Chaque baie est ornée d’un reste de calice, ajoutant ainsi un détail visuel supplémentaire à leur apparence.

En général, le cassissier est rarement rencontré à l’état sauvage dans les pays nordiques, mais est souvent cultivé pour ses fruits qui sont transformés en confitures, gelées, jus et liqueurs. Ses feuilles et bourgeons sont également utilisés en phytothérapie et en gemmothérapie. En France, la majorité des cultures de cassis se situent autour de la Loire et dans l’est du pays.

Foire aux questions

Quels sont les bienfaits de la tisane de cassis ?

La tisane de cassis possède de nombreux bienfaits pour la santé. Grâce à sa richesse en anthocyanes et en flavonoïdes, elle possède des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et revitalisantes. Elle aide à combattre la fatigue, à améliorer la microcirculation, et à stimuler le système immunitaire. Ses propriétés diurétiques peuvent également aider à prévenir la formation de calculs rénaux et à gérer l’hyperuricémie.

Comment faire une tisane de cassis ?

Il est possible de préparer une tisane de cassis en utilisant non seulement les feuilles séchées, mais aussi les fruits, selon vos besoins spécifiques. Pour préparer une tisane avec les feuilles de cassis, il suffit d’utiliser une cuillère à soupe de feuilles séchées et de suivre les mêmes étapes que pour la tisane de feuilles.

Si vous préférez une tisane de cassis avec les fruits, il vous suffit d’écraser quelques baies de cassis fraîches et de les ajouter à une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pendant quelques minutes, puis filtrez le liquide avant de déguster. Profitez des bienfaits de cette délicieuse tisane en la consommant 2 à 3 fois par jour, selon vos préférences.

Peut-on consommer le cassis sous d'autres formes ?

Le cassis peut être consommé de différentes façons. La teinture mère de cassis, très concentrée, est généralement utilisée en gouttes, diluée dans de l’eau. Le jus de cassis est riche en vitamine C et antioxydants. Le sirop de cassis sucre les boissons ou les desserts. Le bourgeon de cassis est utilisé en gemmothérapie pour ses propriétés anti-inflammatoires et antirhumatismale.

Est-ce que le cassis est un anti-inflammatoire ?

Oui, le cassis possède des propriétés anti-inflammatoires notables. En particulier, les anthocyanes présentes dans le cassis ont montré des effets anti-inflammatoires dans plusieurs études. Les feuilles de cassis, utilisées en tisane ou en extrait, sont également réputées pour leurs propriétés anti-inflammatoires.

Est-ce que le cassis est bon pour les reins ?

Oui, le cassis est bénéfique pour les reins. Grâce à ses propriétés diurétiques, il favorise l’élimination des déchets, y compris l’acide urique, par l’urine. Ceci peut aider à prévenir la formation de calculs rénaux et à maintenir la santé rénale. De plus, l’amélioration de la microcirculation par le cassis favorise une meilleure fonction rénale.

Quand prendre du cassis ?

Le cassis peut être consommé à tout moment de la journée. Cependant, pour maximiser ses bénéfices diurétiques et anti-inflammatoires, il est souvent recommandé de le prendre le matin. En cas d’utilisation pour lutter contre l’insomnie ou améliorer la qualité du sommeil, prendre une tisane de cassis le soir peut être bénéfique.

Cassis , notre sélection.

Vous trouverez ci-dessous une préselection des produits en relation avec cet article.

Dans quelle mesure cet article a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 5 / 5. Décompte des votes : 1

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article.

Découvrez nos autres articles au sujet Cassis

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr

Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle.

Virginie Missiaen, Herboriste Naturopathe

Virginie une herboriste passionnée diplômée de l'IFAPME et naturopathe dévouée.

Après avoir obtenu son diplôme d'Herboriste à Bruxelles en 2010, c'est en 2011 que Virginie a concrétisé sa passion en fondant l'Herboristerie du Valmont. Par la suite Virginie n'a pas cessé de se former. Elle a suivi des formations complémentaires à l'École des plantes de Lessines, a étudié la naturopathie à l'Institut d'Hygiène et de Médecine Naturelle et s'est formée à la transformation des PPAM.

Avec son expertise et sa passion Virginie apporte une touche personnelle à tout ce qu'elle entreprend. Son amour pour les plantes médicinales et l'herboristerie est contagieux et elle est fière de partager cette passion avec tous ceux qui cherchent à découvrir les merveilles de la nature.

Retour en haut