Comment faire une teinture mère de Chardon Marie ?

Vous cherchez un produit en relation avec cet article?

Cliquez sur une caractéristique ci-dessous pour découvrir tous les produits correspondant.

Comment faire une teinture mère de Chardon Marie ?

La préparation d'une teinture mère de Chardon Marie est un moyen efficace pour utiliser cette plante à des fins médicinales. En effet, une teinture mère est un extrait fabriqué à base de plantes fraîches ou sèches et d'alcool. Ce processus de macération permet d'extraire les principes actifs de la plante.

Notre guide vous expliquera comment faire étape par étape afin que vous puissiez fabriquer votre teinture mère maison de Chardon Marie à partir de la plante sèche.

Ingrédients et matériel

Préparation

Filtrer une teinture mère de Chardon Marie

  • Placez la plante sèche et coupée de Chardon Marie au fond du bocal ou de la cafetière à piston.
  • Versez par dessous l'alcool à 45°.
  • Compressez la matière végétale avec le dos d'une cuillère ou faites descendre le piston de la cafetière juste assez pour que la plante soit recouverte d'alcool. 
  • Laissez le mélange plante/alcool macérer de cette façon pendant deux semaines dans un endroit frais et à l'abri de la lumière, en remuant délicatement tous les jours. 
  • Après deux semaines, filtrez à l'aide d'un filtre en coton ou d'une étamine. 
  • Mettez en flacon compte gouttes 100ml ou en flacon pipette 30ml et étiquetez.
  • Remuez toujours avant l'emploi.

Si vous utiliser un bocal, veillez à ce que le volume d'alcool couvre complètement le volume de plante sèche, si ce n'est pas le cas rajouter un peu d'alcool ou tassez un peu la plante avec le dos d'une cuillère.

Si vous utilisez la cafetière à piston, veuillez à maintenir le piston en place afin qu'il exprime et immerge la plante dans l'alcool, assurez-vous que la plante reste couverte par l'alcool pendant toute la durée de macération.

Astuce : Vous pouvez maintenir les parties végétales immergées dans l'alcool en mettant un galet (propre) par dessous, le poids de la pierre permettra de presser la matière sous le volume d'alcool et ou de réduire le volume de celui-ci. 

Posologie de la teinture mère de Chardon Marie

La posologie de la teinture mère de Chardon Marie varie de 20 à 25 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d'eau.

Commencez par le plus petit dosage, ajustez le dosage en fonction des résultats obtenus, veillez à être accompagné par un suivi médical.

Comment étiquetez ma teinture mère maison de Chardon Marie ?

Une bonne teinture maison mérite une bonne identification à l'aide d'une étiquette. Voici les informations qui devraient figurer sur votre étiquette:

  • Plante (nom commun) : Chardon Marie
  • Plante (nom latin) :
  • Date de fabrication :
  • Lieu d'achat ou de cueillette : 
  • Type de macérat : teinture mère de plante sèche, alcool à 45° (500ml alcool/100 g plante), filtration. 

Comment conserver mes teintures maison ?

Conservez dans des flacons en verre teintés, dans un endroit frais et à l'abri de la lumière. Veuillez à ce que la température de stockage ne subisse pas de trop fortes variations, car les actifs pourraient précipiter au fond du flacon.

Une teinture peut se conserver des années sans perdre ses propriétés. Afin de vous assurer si votre teinture est toujours "optimale", vérifiez :

  • son goût : la teinture a-t-elle toujours un bon goût de plante ?
  • son odeur : la teinture a-t-elle toujours une odeur de plante ?
  • son apparence : le liquide a-t-il changé de couleur ? Y a-t-il un dépôt au fond du flacon ?

Si vous estimez que votre teinture a perdu de ses qualités organoleptiques ou que son apparence ne vous plaît plus, c'est qu'il est temps de renouveler votre stock.  

Question fréquentes

Plus la plante macère longtemps, plus l'extraction est-elle optimale ?

En d'autres termes, laisser macérer la plante dans l'alcool pendant 6 mois est mieux que de la laisser macérer 2 semaines.

FAUX. Les principaux principes actifs sont extraits pendant les premiers jours de la macération. Ensuite, plus vous attendez, plus l'alcool est saturée en constituants de la plante (autres que les principes actifs). Au bout de 2 semaines, la teinture mère maison est terminée et optimale.

Si la plante à macéré plus de deux semaines, la teinture sera toujours excellente et prête à être filtrée, à condition que la matière végétale ait été complètement immergée dans l'alcool pendant toute la durée de la macération.

Si la plante dépasse du niveau de l'alcool et que la teinture mère prend une couleur noirâtre et un goût qui n'est pas agréable, la teinture maison doit-elle être jetée ?

VRAI. En effet, c'est dommage, mais il sera plus prudent de ne pas consommer une teinture maison qui semble être oxydée. Gardez uniquement les préparations qui se sont déroulées dans les meilleures conditions. 

Découvrez nos autres articles au sujet de la Chardon Marie

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr


Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle. Rédigé par un rédacteur scientifique pour le grand public, cet article présente l'état actuel des connaissances concernant le sujet abordé lors de sa mise à jour. Les progrès futurs en sciences pourraient rendre cet article partiellement ou totalement obsolète. Il ne doit pas être considéré comme une alternative aux recommandations de votre médecin ou pharmacien.