Cannelle : Bienfaits, utilisations et contre-indications

Cannelle : Bienfaits, utilisations et contre-indications

cannelle

Utilisée depuis des millénaires, la cannelle est une épice appréciée à travers les pays pour son parfum enivrant et son goût distinctif qui ont le pouvoir de transformer les recettes les plus simples en véritables chefs-d’œuvre culinaires.

Issue de l’écorce interne de l’arbre Cinnamomum verum, originaire de Sri Lanka et de Chine, la cannelle est souvent rencontrée sous forme de bâtons ou de poudre fine, prête à infuser de son odeur douce et chaude tout plat auquel elle est ajoutée.

Au-delà de sa contribution gastronomique, les bienfaits de la cannelle pour la santé sont multiples. Riches en antioxydants, ses vertus thérapeutiques sont citées pour le traitement de divers troubles et problèmes de digestion.

La consommation de cannelle s’est étendue dans le monde entier, non seulement dans les plats sucrés ou salés, mais aussi en tant qu’élément clé dans des recettes de bien-être, afin de profiter de ses bienfaits pour la santé.

Dans cet article, nous vous invitons à explorer les bienfaits de la cannelle et ses utilisations diverses, tout en abordant les contre-indications.

  • Nom de la plante : Cannelle
  • Nom latin : Cinnamomum verum J. Presl. (= Cinnamomum zeylanicum Blume)
  • Famille botanique : Lauracées (Lauraceae)
  • Autres noms : Cannelle de Ceylan, cannelier de Ceylan, de Padang, de Chine, de Saigon ou de Cochinchine, fausse cannelle, cannelle bâtarde.
Sommaire

Composition de la cannelle

Considérée comme la reine des épices, la cannelle de Ceylan ou de Chine est très appréciée pour sa richesse en composants actifs bénéfiques pour la santé. Elle contient des fibres alimentaires, qui sont cruciales pour le bon fonctionnement du système digestif.

Les fibres présentes dans la cannelle jouent un rôle clé dans la régulation de la glycémie et aident à maintenir un taux de sucre stable dans le sang. Les fibres sont aussi reconnues pour leur capacité à améliorer la satiété, ce qui peut être bénéfique dans le cadre d’une gestion de poids.

La consommation régulière de fibres, en particulier celles issues de la cannelle, pourrait contribuer à réduire les risques de troubles cardiovasculaires et d’autres affections chroniques.

En plus des fibres, la cannelle est également une source de différents acides gras essentiels, ainsi que de protéines et de glucides. Parmi ses composants, la cannelle est remarquable pour sa teneur élevée en cinnamaldéhyde, qui est à l’origine de la plupart de ses bienfaits sur la santé.

De plus, elle regorge d’antioxydants, tels que la polyphénols et les flavonoïdes, qui luttent contre les dommages oxydatifs dans le corps. Sa richesse en minéraux, comme le calcium, le fer et le manganèse, contribue également à ses vertus bienfaisantes.

Les différents types de cannelle

Cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum ou Cinnamomum zeylanicum)

La cannelle de Ceylan, parfois appelée « vraie cannelle », est la variété la plus prisée pour ses vertus thérapeutiques. Elle provient principalement de Sri Lanka et d’autres régions de l’Asie du Sud-Est. Cette cannelle de Ceylan est réputée pour sa saveur suave et délicate.

Elle contient moins de coumarine, un composant naturel potentiellement préoccupant pour la santé en grandes quantités, ce qui la rend préférable pour une consommation régulière.

Cannelle de Chine ou Cannelle Cassia (Cinnamomum aromaticum ou Cinnamomum cassia)

La cannelle de Chine, également connue sous le nom de cannelle cassia, est couramment utilisée dans l’industrie alimentaire en raison de son coût plus faible. Originaire de Chine et du Sud-Est asiatique, cette variété se distingue par sa saveur plus prononcée et plus âcre.

Elle contient une quantité significative de coumarine, c’est pourquoi sa consommation doit être modérée comparativement à la cannelle de Ceylan.

Bienfaits de la cannelle

Action sur le métabolisme glucidique et lipidique

La cannelle a montré une activité significative sur le métabolisme glucidique et lipidique, en particulier pour les personnes souffrant de diabète.

Elle favorise la synthèse du glycogène de manière comparable à l’insuline, ce qui permet une meilleure régulation du taux de glucose dans le sang.

Plusieurs expériences, à la fois in vivo et in vitro, ont démontré que la cannelle aide à améliorer le contrôle glycémique, stabilisant ainsi les niveaux de sucre dans le corps et offrant un potentiel thérapeutique pour la gestion du diabète, notamment le diabète de type 2.

De plus, la cannelle est connue pour réduire le taux de cholestérol et de triglycérides, contribuant ainsi à maintenir un bon équilibre lipidique dans l’organisme.

Action anti-infectieuse

La cannelle est reconnue pour ses vertus antibactériennes, principalement dues à la présence de cinnamaldéhyde et de polyphénols dans l’écorce du cannelier.

L’huile essentielle extraite de cette écorce possède la capacité d’inhiber certaines souches pathogènes des voies respiratoires.

De plus, elle démontre un effet antifongique notable. En effet, l’huile essentielle de cannelle a un effet inhibiteur sur les moisissures, contribuant ainsi à la prévention des infections fongiques.

L’action antimicrobienne de la cannelle s’étend également aux propriétés virucides, avec des recherches indiquant la capacité de certains composés à interférer avec la réplication de divers virus.

Ces bienfaits positionnent la cannelle comme un soutien potentiel dans la lutte contre les infections virales saisonnières.

Action anti-inflammatoire

L’effet anti-inflammatoire de la cannelle trouve son origine principalement dans l’eugénol et le cinnamamaldéhyde présents dans l’huile essentielle de cannelle.

Le cinnamaldéhyde, en particulier, a démontré une capacité à inhiber la production de molécules inflammatoires, limitant ainsi l’inflammation.

Par conséquent, la cannelle est particulièrement utile dans le cadre de la gestion des affections chroniques de nature inflammatoire.

Action antioxydante

La cannelle présente également une action antioxydante. Elle augmente l’activité des enzymes antioxydants dans l’organisme, contribuant de ce fait à réduire le stress oxydatif.

Le stress oxydatif est impliqué dans le développement de nombreuses maladies chroniques, dont les troubles cardiovasculaires et le cancer.

Les composés antioxydants de la cannelle, comme les polyphénols et les flavonoïdes, peuvent neutraliser les radicaux libres nocifs et protéger les cellules contre les dommages.

Par conséquent, la cannelle a un effet protecteur qui peut jouer un rôle important dans la prévention et le traitement des maladies liées au stress oxydatif.

Action au niveau cardiovasculaire

Le cinnamaldéhyde, un composant clé de la cannelle, joue un rôle significatif dans la santé cardiovasculaire. Il contribue notablement à l’agrégation plaquettaire, un processus essentiel pour la coagulation du sang.

Le cinnamaldéhyde aide aussi à réduire la pression sanguine. Par conséquent, la consommation régulière de cannelle aide à réguler la pression sanguine et à maintenir un système cardiovasculaire sain.

Action au niveau gynécologique

La cannelle est également bénéfique pour la santé gynécologique. Ses propriétés anti-inflammatoires peuvent aider à réduire l’intensité des douleurs menstruelles.

De nombreuses femmes souffrent de crampes abdominales et de douleurs pendant leurs règles, un trouble connu sous le nom de dysménorrhée.

Les composés anti-inflammatoires présents dans la cannelle peuvent aider à atténuer ces douleurs, offrant ainsi un effet apaisant et un soulagement naturel.

Action au niveau digestif

La cannelle offre des bienfaits au niveau du système digestif. Ses propriétés carminatives facilitent l’expulsion des gaz intestinaux et réduisent leur production, contribuant ainsi à soulager les ballonnements.

En outre, la cannelle favorise une meilleure digestion et atténuer les spasmes gastro-intestinaux. Elle peut être utilisée seule ou en association avec d’autres plantes pour stimuler l’appétit.

Par conséquent, l’intégration de la cannelle dans l’alimentation quotidienne aide à maintenir un système digestif sain.

Pathologies traitées par la cannelle

En relation avec ses propriétés sur le métabolisme glucidique et lipidique :

  • diabète de type 2 ;
  • syndrome métabolique.

En relation avec ses propriétés digestives :

  • dyspepsies ;
  • troubles fonctionnels gastro-intestinaux ;
  • candidose chronique.

En relation avec ses propriétés anti-inflammatoires :

  • syndrome des ovaires polykystiques avec insulinorésistance ;
  • dysménorrhée primaire.

En relation avec ses propriétés anti-infectieuses :

  • infections génito-urinaires (cystites, vaginites, urétrites, etc.)
  • stimulation du système immunitaire ;
  • aide à la prise de poids.

Utilisations de la cannelle

Huile essentielle de cannelle

L’huile essentielle de cannelle est souvent utilisée en préparation magistrale, seule ou en association avec d’autres huiles essentielles. Pour un usage cutané, elle doit toujours être diluée dans une huile végétale pour éviter les risques d’irritation de la peau.

Cette huile essentielle est également réputée pour ses bienfaits dans le traitement des infections respiratoires, notamment lorsqu’elle est utilisée en diffusion atmosphérique, en inhalation ou dans le bain.

Décoction de cannelle

Pour réaliser une décoction de cannelle, il vous faut : 1 cuillère à café rase soit environ 1 g d’écorce pour une tasse de 250 ml d’eau bouillante. Faites bouillir pendant 5 min, puis laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez ensuite la préparation.

Buvez 1 à 3 tasses de cette décoction par jour, en dehors des repas.

Hydrolat de cannelle

L’hydrolat de cannelle peut être consommé en interne pour ses propriétés. Pour une utilisation optimale, il est généralement recommandé de prendre 1 cuillère à café d’hydrolat de cannelle 1 à 3 fois par jour.

Compléments alimentaires de cannelle

Il existe des compléments alimentaires qui contiennent de la poudre de cannelle ou un extrait de la plante. Ces compléments sont généralement disponibles sous forme de gélules de 250 à 500 mg. Parfois, la cannelle est associée à d’autres composants pour potentiellement augmenter l’efficacité du complément.

La posologie de ces compléments doit toujours être déterminée en fonction des recommandations du fabricant afin d’assurer une utilisation sûre et efficace.

Ces produits sont une alternative pratique pour ceux qui souhaitent profiter des bienfaits de la cannelle sans avoir à consommer la plante sous sa forme naturelle.

Cannelle en cuisine

En bâtons ou en poudre, la cannelle est une épice qui peut être utilisée en cuisine pour rehausser vos mets salés et sucrés.

Elle est particulièrement appréciée dans les desserts, mais peut également apporter une touche de saveur intéressante à des plats tels que les currys ou le chili.

La cannelle peut également être ajoutée à des boissons chaudes comme le thé ou le café pour des notes épicées et réconfortantes.

Quelles plantes médicinales peuvent être associées à la cannelle ?

  • Pour prévenir les problèmes urinaires chez les femmes : canneberge et probiotiques.
  • Pour maintenir une glycémie normale : myrtille, chrome, vitamines et minéraux.

Cannelle : contre-indications

  • La cannelle est contre-indiquée en cas d’allergie à cet épice et à ses substances actives.
  • Elle n’est pas recommandée chez les femmes enceintes et allaitantes en raison du manque de données, selon l’Agence européenne des médicaments (EMA).
  • L’huile essentielle de cannelle n’est pas recommandée pour les femmes enceintes, les enfants et les personnes à la peau sensible.
  • L’huile essentielle de cannelle ne doit jamais être utilisée pure sur la peau.

Cannelle : effets secondaires

L’utilisation de la cannelle, notamment sous forme d’huile essentielle, peut provoquer des réactions allergiques cutanées et des muqueuses. Ces réactions peuvent se manifester par des démangeaisons, des rougeurs ou un gonflement de la peau.

Les symptômes peuvent être plus sévères chez les personnes ayant des antécédents d’allergie au baume du Pérou, une substance souvent utilisée dans les parfums et les cosmétiques.

Nous vous recommandons de faire un test d’allergie cutané avant d’utiliser l’huile essentielle de cannelle, notamment chez les personnes sensibles.

Le saviez-vous ?

Etymologie

D’un point de vue étymologique, la terme « cannelle » vient du latin « canna » qui signifie « roseau ». Ce nom a été donné au XIIème siècle en raison de la forme de bâtonnets ou de petits tuyaux que prend naturellement l’écorce de cannelier après le séchage.

Histoire

La cannelle, célèbre épice connue mondialement, est aussi une plante médicinale dont l’usage remonte à plus de 5000 ans. Elle a été largement utilisée dans la médecine ayurvédique indienne et la médecine traditionnelle chinoise.

En Haute Égypte, la cannelle servait à embaumer les momies. Citée dans la Bible et dans les textes sanskrits, elle a d’abord été cultivée en Chine avant de se propager dans le sud-est de l’Asie, et à Ceylan (l’actuel Sri Lanka), où elle est devenue une spécialité. C’est d’ailleurs de ce dernier que découle son appellation « cannelle de Ceylan ».

C’est grâce à l’ouverture de la route de la Soie que la cannelle fait son arrivée tardive en Europe. Jusqu’à la Renaissance, il s’agissait d’une denrée rare et d’un produit de luxe réservé aux plus fortunés.

Au Moyen Âge, la cannelle était si précieuse qu’elle constituait un cadeau digne des rois et des reines. Elle a même été l’enjeu de conflits et a stimulé l’exploration maritime, menant à la découverte de nouvelles routes commerciales vers les Indes.

Cuisine

Souvent associée au gingembre, à la muscade et aux clous de girofle, cette épice faisait partie de la plupart des recettes de cuisine au XVIème siècle en France. On la trouvait notamment dans les crèmes, les bouillons ou encore les ragoûts.

Au Moyen Âge, la cannelle était l’un des ingrédients principaux du vin chaud, connu sous le nom d’hypocras, qui était couramment servi durant les fêtes et les banquets. Cette boisson épicée était considérée comme un produit de luxe en raison du coût élevé des épices, et son nom était en fait une référence au célèbre médecin de l’Antiquité, Hippocrate.

Aujourd’hui, la cannelle est toujours très appréciée en cuisine et on la retrouve dans de nombreuses recettes sucrées, notamment les gâteaux, les biscuits et les tartes. En effet, la cannelle est souvent utilisée dans la préparation du pain d’épices, où elle se mélange harmonieusement aux saveurs d’autres épices pour créer ce classique réconfortant des fêtes.

Voici quelques idées pour utiliser la cannelle et enrichir vos plats de son arôme distinctif :

  • Saupoudrez de la cannelle moulue sur votre café ou cappuccino pour une touche épicée.
  • Intégrez de la cannelle en bâton dans vos infusions de thé pour leur donner une saveur chaleureuse.
  • Ajoutez une pincée de cannelle dans vos compotes de fruits ou porridge pour relever le côté naturellement sucré.
  • Utilisez la cannelle dans vos mélanges d’épices pour mariner des viandes, comme l’agneau ou le poulet.
  • Parsemez de la cannelle sur vos desserts, tels que les crèmes brûlées ou riz au lait, pour un parfum capiteux.
  • Enfournez des chips de pomme à la cannelle pour une collation croustillante et saine.
  • Mélangez de la cannelle dans vos pâtes à gâteaux, cookies ou muffins pour une note réconfortante.
  • Innovez en incorporant de la cannelle dans vos sauces tomate pour pizzas ou pâtes, découvrant ainsi un mariage sucré-salé sublime.

Saviez-vous que la cannelle est également un conservateur naturel ? Ses propriétés antimicrobiennes peuvent contribuer à prolonger la durée de conservation des aliments en inhibant la croissance de certaines bactéries et moisissures.

Recherches scientifiques

De nombreuses recherches ont été menées visant à découvrir de nouveaux bénéfices de la cannelle sur la santé. Les résultats de ces études se révèlent prometteurs – certains suggèrent même que la cannelle pourrait avoir des propriétés aphrodisiaques.

Des études ont montré que la cannelle pourrait avoir un impact positif sur le système nerveux, aider à lutter contre la démence et ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer et de la maladie de Parkinson. De fait, son pouvoir antioxydant contribue à un vieillissement sain.

En effet, des études précliniques suggèrent que les effets antioxydants de la cannelle pourraient jouer un rôle dans la réduction des marqueurs inflammatoires et dans la protection des cellules nerveuses, des mécanismes potentiellement bénéfiques dans la gestion de la maladie d’Alzheimer.

Les antioxydants contenus dans la cannelle aident à combattre le stress oxydatif, un phénomène lié à l’apparition et la progression de diverses maladies neurodégénératives, y compris la maladie d’Alzheimer.

Bien que ces découvertes soient encourageantes, il reste nécessaire de mener des études cliniques sur l’homme pour confirmer les bienfaits de la cannelle relatifs à la maladie d’Alzheimer.

Quelle est la description botanique de la cannelle ?

Le cannelier est un arbre à feuilles persistantes qui mesure entre 6 et 15 mètres de haut. Cette plante requiert des températures supérieures à 15 degrés, c’est pourquoi elle ne vit que dans les régions tropicales ou subtropicales.

Originaire d’Inde, elle s’est ensuite développée dans tout l’océan Indien et dans le sud-est de l’Asie. Cependant, son principal producteur reste le Sri Lanka, d’où son appellation « cannelle de Ceylan ».

Les feuilles du cannelier sont entières, opposées et de couleur vert brillant, avec trois nervures principales. Les fleurs sont petites, blanches et délicates, tandis que le fruit est une drupe de couleur lilas noir. La récolte de l’écorce du cannelier se fait généralement à la saison des pluies.

La première récolte est effectuée 6 à 7 ans après la plantation de l’arbre. L’écorce externe est soigneusement raclée afin d’obtenir une écorce fine qui, une fois séchée, s’enroule sur elle-même pour former ce que nous connaissons sous le nom de bâtons de cannelle.

Où trouver de la cannelle ?

Si vous souhaitez vous soigner naturellement par les plantes, vous pouvez récolter la cannelle au tous les 2 ans à la saison des pluies. Pour plus de facilité, vous pouvez également vous la procurer en herboristerie.

À l’herboristerie du Valmont, nous proposons la cannelle en plante séchée (écorce grattée bio, écorce en morceaux bio, tuyau ou bâton bio, poudre bio) pour la préparation de tisanes, de baumes ou onguents thérapeutiques ou autres préparations médicinales.

Nous proposons également la cannelle sous la forme d’huile essentielle.

Culture de la cannelle

La culture de la cannelle commence par la récolte des graines du cannelier, disponibles en jardinerie ou directement de l’arbre lui-même. Après 2 jours de séchage, les graines sont prêtes à être semées dans un petit pot.

Il est important de fournir un arrosage régulier et de placer le pot dans un endroit ensoleillé mais sans lumière directe. Environ 4 mois plus tard, le plant aura besoin d’être rempoté dans un pot plus grand, avec un mélange de terre sableuse et acide pour favoriser sa croissance.

Le cannelier nécessite une certaine attention. Bien que l’arbre apprécie le soleil, il est préférable de le placer dans un endroit avec une lumière indirecte pour éviter une exposition excessive. Il est également susceptible de contracter des maladies ou champignons, nécessitant l’élimination des parties affectées et éventuellement l’utilisation d’un produit fongicide. Soyez également vigilant envers les nuisibles tels que les chenilles ou les mites.

La récompense de cette culture soignée vient après 6 à 7 ans, lorsque vous pouvez récolter vos premiers bâtons de cannelle. Au printemps ou en été, certaines tiges peuvent être coupées et sectionnées. Ces morceaux doivent ensuite être entaillés avec un couteau bien aiguisé, étalés sur une plaque et séchés pendant une semaine.

Au fil du temps, l’écorce se replie sur elle-même pour former des bâtons de cannelle. Les récoltes peuvent être répétées tous les 2 ans, en prenant soin de ne pas couper les mêmes branches.

Foire aux questions

Quels sont les effets positifs de la cannelle ?

La consommation de cannelle présente de nombreux bienfaits pour la santé :

  • Elle est connue pour ses vertus antioxydantes qui aident à lutter contre les radicaux libres dans le corps, contribuant ainsi à un vieillissement sain.
  • Elle peut aider à la digestion en stimulant l’activité gastro-intestinale.
  • Elle a un effet bénéfique pour les personnes souffrant de diabète, car elle aide à réguler le taux de sucre dans le sang.
  • Elle possède des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent soulager les maux de tête et les migraines.
  • Grâce à ses propriétés antivirales et antibactériennes, la cannelle booste le système immunitaire et aider à lutter contre des affections courantes comme la grippe et le rhume.

Est-il bon de prendre de la cannelle tous les jours ?

La consommation quotidienne de cannelle peut effectivement être bénéfique, à condition de respecter des doses modérées. En général, une demi-cuillère à café par jour pour un adulte est considérée comme sûre.

Notez que la prise excessive de cannelle, notamment la variété de cassia (cinnamomum cassia), peut entraîner des effets indésirables en raison de sa teneur en coumarine, une substance qui peut être toxique en grandes quantités.

Consultez un professionnel de la santé avant de commencer un régime à base de cannelle, surtout pour les personnes atteintes de maladies chroniques ou les femmes enceintes ou allaitantes.

Est-ce que la cannelle est bonne pour le foie ?

En effet, la cannelle peut être bénéfique pour le foie. La consommation de cannelle aide à améliorer la santé du foie grâce à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Elle aide à protéger les cellules du foie contre les dommages causés par les radicaux libres et peut également aider à réduire l’inflammation.

Quelle quantité de cannelle par jour ?

La dose quotidienne recommandée de cannelle dépend de son type :

  • Pour la cannelle de Ceylan, considérée comme la plus saine, la dose peut aller jusqu’à 1 cuillère à café par jour pour un adulte.
  • Pour la cannelle de Cassia (cinnamomum cassia), plus courante mais contenant plus de coumarine, la dose recommandée est de 0,5 cuillère à café par jour.

Quand faire une cure de cannelle ?

La cure de cannelle peut être envisagée dans différents cas de figure pour ses multiples vertus thérapeutiques. Voici quelques exemples où une cure de cannelle est bénéfique :

  • Contrôle du diabète : En aidant à réguler le taux de glucose dans le sang, la cannelle peut être un complément naturel gérer le diabète.
  • Renforcement du système immunitaire : Ses propriétés antivirales et antibactériennes en font un allié dans la prévention et le traitement des infections mineures telles que le rhume.
  • Effets antioxydants : La cannelle est un puissant antioxydant qui aide à lutter contre les radicaux libres, contribuant à la prévention de l’oxydation cellulaire et favorisant un vieillissement en bonne santé.
  • Amélioration de la digestion : Elle stimule l’activité gastro-intestinale, favorisant une digestion saine et pouvant soulager les inconforts digestifs.
  • Anti-inflammatoire : Une cure de cannelle peut contribuer à réduire les inflammations et par conséquent à soulager les maux de tête et les migraines.
  • Protection hépatique : Grâce à ses propriétés antioxydantes, la consommation de cannelle soutient la fonction hépatique et la protection des cellules du foie.

Il est impératif de respecter la posologie indiquée sur l’emballage du produit de cannelle que vous utilisez, car chaque produit peut varier en concentration et en type de cannelle. En cas de doute, consultez un professionnel de santé.

Quel est le goût de la cannelle ?

La cannelle est une épice appréciée pour ses notes olfactives uniques. Elle se caractérise par une saveur à la fois douce et piquante, qui rappelle les arômes chauds des clous de girofle.

Elle ajoute une profondeur inégalée, souvent associée à des mets sucrés comme les tartes aux pommes ou des boissons chaudes comme le chocolat.

Les bâtonnets de cannelle, utilisés entiers, infusent lentement leur essence pour une expérience gustative plus subtile, tandis que la poudre moulue distribue son odeur et son goût plus intensément.

Que l’on cuisine des desserts, des plats salés, ou même des boissons, la cannelle est une des épices clés qui transforment un plat ordinaire en une création mémorable.

Comment conserver la cannelle ?

La conservation de la cannelle en poudre ou en bâton, comme toutes les épices, doit se faire avec soin pour en préserver les arômes et les effets bénéfiques. L’effet de l’humidité et de la lumière peut altérer la qualité de la cannelle.

Idéalement, gardez les épices, y compris la cannelle, dans un lieu frais et sec, à l’abri de la lumière directe du soleil. Les épices entières, comme les bâtons de cannelle de Ceylan, se conservent plus longtemps que les épices moulues.

Les bâtons de cannelle de Ceylan peuvent rester frais jusqu’à quatre ans, tandis que la poudre de cannelle conserve son pic de saveur pendant environ un an.

Vérifiez régulièrement l’odeur et la couleur des épices, qui sont de bons indicateurs de leur fraîcheur.

Quelles sont les meilleures épices pour la santé ?

En plus de la cannelle en poudre ou en bâton, plusieurs autres épices sont reconnues pour leurs bienfaits sur la santé et peuvent être intégrées dans une alimentation équilibrée pour leurs vertus thérapeutiques :

  • Le curcuma : Avec sa couleur jaune éclatante, il est surtout connu pour son effet anti-inflammatoire puissant.
  • Le gingembre : Il facilite la digestion et a un effet antidouleur qui peut être comparé à des médicaments anti-inflammatoires.
  • Le clou de girofle : Utilisé en petites quantités, cette épice peut améliorer la digestion et possède également des propriétés antiseptiques.
  • Le poivre noir : En grains ou en poudre, le poivre noir stimule la digestion et bénéficie de propriétés antioxydantes.
  • La cardamome : Cette épice parfumée est réputée pour ses bienfaits sur la santé bucco-dentaire et son aide à la digestion.
  • Le cumin : Il est connu pour ses vertus digestives et peut jouer un rôle dans le renforcement du système immunitaire.

Chacune de ces épices, tout comme la cannelle en poudre, peut être utilisée pour parfumer et enrichir nos plats tout en contribuant au bien-être de notre organisme. Cependant, il est important de respecter une posologie adaptée pour optimiser les effets bénéfiques de ces épices.

La cannelle peut-elle protéger des maladies cardiovasculaires ?

La cannelle est fréquemment citée pour ses effets bénéfiques sur la santé, et les recherches suggèrent qu’elle pourrait avoir un rôle protecteur contre les maladies cardiovasculaires.

La cannelle fait office de régulateur du taux de sucre dans le sang, ce qui fait d’elle un atout potentiel dans la prévention du diabète de type 2, une condition intimement liée aux problèmes cardiovasculaires.

De plus, la cannelle fait l’objet d’études pour ses vertus anti-inflammatoires qui pourraient faire baisser la pression artérielle, tout en faisant diminuer les taux de mauvais cholestérol (LDL) sans affecter le bon cholestérol (HDL).

Finalement, en faisant partie d’une alimentation équilibrée et saine, la cannelle pourrait contribuer à faire maintenir une santé cardiovasculaire optimale.

Où acheter de la cannelle de qualité ?

Pour se procurer de la cannelle de Chine ou de Ceylan de qualité, notre Herboristerie du Valmont est la destination idéale pour profiter des vertus de cette épice précieuse. Nous offrons une sélection diversifiée certifiée bio et issue du commerce équitable.

Notre boutique en ligne réputée pour sa fiabilité, vous permet d’accéder à l’ensemble de nos produits de cannelle tels que les bâtonnets aromatiques, l’écorce en morceaux pour infusion, la cannelle en poudre fine pour vos recettes culinaires et l’huile essentielle pour des utilisations thérapeutiques.

En choisissant notre site de confiance, vous vous assurez de recevoir des épices qui apporteront un monde d’authenticité et de bienfaits à votre quotidien. Sans compter notre large gammes de plantes médicinales et de produits naturels.

Alors, qu’attendez-vous pour profiter des multiples bienfaits de la cannelle ?

Cannelle , notre sélection.

Vous trouverez ci-dessous une préselection des produits en relation avec cet article.

Dans quelle mesure cet article a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 5 / 5. Décompte des votes : 8

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article.

Découvrez nos autres articles au sujet Cannelle

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr

Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle.

Virginie Missiaen, Herboriste Naturopathe

Virginie une herboriste passionnée diplômée de l'IFAPME et naturopathe dévouée.

Après avoir obtenu son diplôme d'Herboriste à Bruxelles en 2010, c'est en 2011 que Virginie a concrétisé sa passion en fondant l'Herboristerie du Valmont. Par la suite Virginie n'a pas cessé de se former. Elle a suivi des formations complémentaires à l'École des plantes de Lessines, a étudié la naturopathie à l'Institut d'Hygiène et de Médecine Naturelle et s'est formée à la transformation des PPAM.

Avec son expertise et sa passion Virginie apporte une touche personnelle à tout ce qu'elle entreprend. Son amour pour les plantes médicinales et l'herboristerie est contagieux et elle est fière de partager cette passion avec tous ceux qui cherchent à découvrir les merveilles de la nature.

Retour en haut