Comment faire mes gélules d'Ortie racines ?

Vous cherchez un produit en relation avec cet article?

Cliquez sur une caractéristique ci-dessous pour découvrir tous les produits correspondant.

Comment faire mes gélules d'Ortie racines ?

Il est très facile aujourd'hui de fabriquer vos propres gélules de plantes médicinales vous-même, notre guide complet vous guidera étape par étape pour réaliser vos gélules de poudre d'Ortie racines - Urtica dioïca

Quels sont les avantages de fabriquer mes gélules d'Ortie racines ?

Il y a plusieurs avantages à préparer ses propres gélules d'Ortie racines :

Contrôle de la qualité

En fabriquant vos propres gélules d'Ortie racines, vous avez un contrôle total sur la qualité des ingrédients utilisés. Vous pouvez choisir des poudres de plantes médicinales biologiques et vous assurer qu'elles sont de la plus haute qualité, ce qui garantit l'efficacité et la sécurité des gélules que vous consommez.

Personnalisation

Vous avez la possibilité de créer des mélanges personnalisés en fonction de vos besoins spécifiques. Vous pouvez combiner différentes plantes médicinales pour obtenir les effets désirés et ajuster les dosages selon vos besoins individuels. Cela vous permet d'adapter les gélules à vos préférences et à vos objectifs de santé.

Commodité

Les gélules sont une forme pratique de consommation de plantes médicinales. En préparant vos propres gélules, vous créez des doses prêtes à l'emploi, faciles à transporter et à prendre. Cela facilite l'intégration des plantes médicinales dans votre routine quotidienne, que ce soit à la maison ou en déplacement.

Économie

Bien qu'il puisse y avoir un investissement initial pour l'achat d'une machine à gélules et de capsules vides, préparer vos propres gélules peut être plus économique à long terme. Vous pouvez acheter les ingrédients en vrac, ce qui réduit les coûts, et éviter les dépenses supplémentaires liées aux marques et aux emballages commerciaux.

Durée de conservation prolongée

Les gélules aident à préserver la durée de conservation des plantes médicinales. Elles les protègent de l'oxydation, de l'humidité et de la lumière, qui peuvent altérer leur efficacité. Ainsi, vous pouvez conserver vos gélules plus longtemps sans compromettre leur qualité.

Cependant, il est important de souligner que la préparation de gélules de plantes médicinales nécessite des connaissances appropriées sur les plantes, les dosages et les éventuelles interactions avec d'autres médicaments. Il est recommandé de consulter un professionnel de la santé ou un herboriste qualifié pour obtenir des conseils personnalisés avant de commencer à préparer vos propres gélules.

Pour tout savoir sur : Comment réduire ma plante médicinale en poudre ? Comment choisir la taille de mes gélules ou mon kit gélulier : Lire notre article "Comment fabriquer mes gélules de poudre de plantes médicinales ?"  

Ingrédients et matériel pour mes gélules d'Ortie racines

Gélulier pour la fabrication de gélules

Ingrédients et matériel

Si vous désirez réduire en poudre ou pulvériser vos plantes vous-même, nous vous l'expliquons dans ce chapitre : Comment réduire ma plante sèche en poudre ou faire une pulvérisation de plantes médicinales ? 

Monter le kit gélulier

  • Mettez la plaque de base inférieur blanche sur une feuille de papier blanc A4 ;
  • Fixez les deux appuis de distance sur les plots de maintien ;
  • Faites pivoter les deux appuis de distance vers l'intérieur de la plaque ;
  • Mettez la plaque perforée sur les appuis de distance.

Fabrication des gélules

  • Ouvrez le nombre adéquat de gélules vides et séparez les en deux, les deux parties ont une taille différente, une longue et une courte ;
  • Insérez la partie plus longue dans les trous de la partie du gélulier destinée à cet effet, faites-les bien rentées afin quelles ne dépassent pas  ;
  • Mettez la poudre d'Ortie racines sur la plaque perforée et distribuez soigneusement et uniformément la poudre dans les gélules à l'aide de la carte de remplissage fournie dans le kit ;
  • Tassez la poudre d'Ortie racines à l'aide du compresseur prévu à cet effet (la plaque avec les petits poussoirs) ;
  • Remplissez le reste de la poudre dans les gélules qui ne sont pas entièrement remplies, toujours à l'aide de la carte de remplissage ; 
  • Répétez plusieurs fois l'opération jusqu'à ce que toutes les gélules soient remplies avec la quantité de poudre prévue ;
  • Enlevez l'excédent de poudre de la plaque perforée sur le papier inférieur ;
  • Tournez les plots de 90°, la plaque perforée baisse et libère les moitiés inférieures des gélules ;
  • Remettez les autres parties des gélules sur les parties des gélules remplies de poudre, afin de les fermer, appuyez de sorte que les deux parties se "clips";
  • Prenez les gélules remplies et mettez les dans votre pilulier ;
  • Etiquetez le flacon pilulier afin d'identifier la poudre mise en gélule et c'est fini !      

Comment étiqueter mes flacons de gélules d'Ortie racines ? 

Voici les informations qui devraient figurer sur votre étiquette de gélules d'Ortie racines :

    • Plante (nom commun) : Ortie racines
    • Plante (nom latin) : Urtica dioïca
    • Date de fabrication : 
    • Lieu d'achat de la plante : Herboristerie du Valmont
    • Dosage des gélules : Exemple: 750 mg 
    • Posologie recommandée : Exemple : 6 gélules par jour, soit 4.5 g de poudre par jour.

Posologie 

Le nombre de gélules à prendre dépend du Dosage Journalier Maximum recommandé (DJR) de la plante. Le DJR varie d'une plante à l'autre et en fonction de la partie de la plante utilisée (feuilles, racines, fruits, plante,...).

Par exemple, après une rigoureuse recherche pour connaitre le dosage journalier maximum recommandé (DJR), l'DJR de poudre de la plante choisie est de 4.5 g par jour et que vous avez fabriqué des gélules de 750 mg, vous devez alors prendre 6 gélules sur la journée.

Si le dosage journalier maximum recommandé (DJR) de poudre de la plante choisie est de 5 g par jour et que vous avez fabriqué des gélules de 500 mg, vous devez alors prendre 10 gélules sur la journée. 

Comment conserver et stocker mes gélules d'Ortie racines ?

Vous avez fabriqué vos gélules vous-même ? Félicitations !

Vous pouvez les conserver dans des flacons en verre teintés ou des flacons piluliers, dans un endroit frais et sec à l'abri de la lumière. 

Si vous stockez vos gélules dans de telles conditions, vous pourrez les garder pendant plusieurs mois, si vous connaissez la DDM (date de durabilité minimale) de la poudre de plante que vous avez acheté, vous pouvez estimer que la date de conservation de vos gélules peut être la même que la DDM de la plante achetée.

Si vous avez réduit en poudre ou pulvérisé vous-même l'Ortie racines dans d'excellentes conditions (matériel et plan de travail désinfectés), vous pouvez estimer alors que votre plante est stable et que la conservation de vos gélules se fera dans de bonnes conditions.

Découvrez nos autres articles au sujet de l'Ortie

Bibliographie

Karine Jacquemard, naturopathe-herbaliste, Le guide de la phytothérapie au quotidien, Rusticas Editions,2019 | Dr Claudine Luu, 1000 remèdes à faire soi-même, Le guide Terre vivante, octobre 2021 | Dr Eric Lorrain, Grand manuel de phytothérapie, Les nouveaux chemins de la santé, Dunod, 2019 | Yves Vanopdenbosch, Herba Médicinalis, 210 monographies de plantes médicinales, Amyris, 2022 | Dubray Michel, Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Lucien Souny, 2018 | Morel Jean-Michel, Traité pratique de phytothérapie. Remèdes d'hier pour médecine de demain, Grancher, 2008 | Mulot Marie-Antoinette, Secrets d'une herboriste, Dauphin, 2009 | Loïc Ternissen, Le guide Ultime de l'Herboristerie, Albin Michel, 2022 | Mulot Marie Antoinette, Les 250 réponses de l'herboriste, Dauphin, 2009 (1993) | Anne McIntyre, Le guide complet de la Phytothérapie, Le courrier du Livre, 2011 | Carole Minker, 200 plantes qui guérissent, Larousse, 2015 | Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, 2016 | Maria Treben, Les simples du jardi de Dieu, Pratique des plantes médicinales pour bien-être et santé, Ennsthaler, 2007 | Christophe Bernard, Grand manuel pour fabriquer ses remèdes naturels, Jouvence Editions, 2018 | www.altheaprovence.com | www.wikiphyto.org | www.doctissimo.fr | www.vidal.fr


Les informations contenues dans ce texte ne visent pas à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les allégations concernant les bienfaits des plantes et des produits à base de plantes sont basées sur l'utilisation traditionnelle. Rédigé par un rédacteur scientifique pour le grand public, cet article présente l'état actuel des connaissances concernant le sujet abordé lors de sa mise à jour. Les progrès futurs en sciences pourraient rendre cet article partiellement ou totalement obsolète. Il ne doit pas être considéré comme une alternative aux recommandations de votre médecin ou pharmacien.